LREM 13 attaque la candidature de Martine Vassal

RUPTURE
Bref
le 16 Sep 2019
9

La possibilité d’une alliance entre la République en Marche (LREM) et Les Républicains (LR) ne semble plus du tout d’actualité à en croire la charge lancée contre la candidature de Martine Vassal par la « Team Marseille », le groupe local chargé de préparer la campagne municipale au sein de LREM. Dans un communiqué, publié samedi, les militants locaux accusent la candidate de droite, élue depuis 2001, d’avoir « participé à toutes les décisions qui ont produit ou aggravé les difficultés » de la ville. « Comment croire encore qu’avec les mêmes équipes, les mêmes idées et les mêmes méthodes, l’avenir qu’elle promet aux Marseillais puisse être radicalement différent ?« , fait mine de s’interroger le parti qui affiche d’ailleurs sa volonté de présenter « une proposition politique radicalement différente de celle de Martine Vassal« . Mais pour l’heure, les instances nationales n’ont toujours pas tranché sur la personnalité qui portera les couleurs du mouvement en mars 2020 à Marseille.

Les marcheurs marseillais demandent, par ailleurs, la tenue, au mois d’octobre, d’un conseil municipal extraordinaire afin d’étudier « en toute transparence«  le rapport de la Chambre régionale des comptes concernant la gestion de la Ville. « Ce bilan, il ne sera pas possible de le camoufler en refaisant une fois de plus l’annonce de promesses anciennes non tenues« , dénonce le communiqué.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. julijojulijo

    Ils sont mignons, et ils ont raison, mais ce texte ne pourrait-il pas s’appliquer à macron :

    (macron, secrétaire général adjoint à l’Élysée, puis ministre a ) participé à toutes les décisions qui ont produit ou aggravé les difficultés » de la France/ ville. « Comment croire encore qu’avec les mêmes équipes, les mêmes idées et les mêmes méthodes, l’avenir qu’il/elle promet aux français/Marseillais puisse être radicalement différent ?

    parce qu’on attend toujours les propositions politiques radicalement différentes de la part du gouvernement !!!

    Signaler
    • lilicublilicub

      Chutttttt ne le dites pas trop fort, vous risqueriez un autodafé.. Une hérésie que d’affirmer en effet que Macron est au pouvoir depuis 2012, et même que Hollande était perdu sans lui.. La « Team Marseille » essaie de persévérer dans cette entourloupe sous les hourras de MadMars.. Ces municipales 2020 c’est vraiment mal barré pour la démocratie.. et comme dirait Gaudin, après moi le déluge… et recyclez…recyclez

      Signaler
  2. Input-OutputInput-Output

    Le communiqué fustige effectivement le bilan RPR-UMP-LR de Gaudin-Vassal, appelant à une liste « autonome » (en tous cas pour le premier tour). C’est de bonne guerre mais qu’en sera t-il au second tour lorsqu’il sera davantage le moment de se partager des postes que d’essayer de séduire un électorat désabusé ? A n’en pas douter, les petites combines politiques (re)prendront alors le pas sur les belles paroles du début de la campagne, et les ennemis d’hier allieront leurs cordées pour grimper au sommet de ce qu’il reste de Marseille…

    Signaler
    • Félix WEYGANDFélix WEYGAND

      Il y a 2 choses à faire pour éviter cette issue, au choix en fonction de sa sensibilité plus ou moins à gauche :
      1°) Pour ceux et celles qui veulent dès le premier tour voter pour LREM : améliorant ainsi son rapport de force pour lui éviter d’avoir à se compromettre lorsqu’il faudra trouver une majorité.
      2°) Pour ceux et celles qui ne veulent pas voter pour LREM et militent dans des collectifs et partis de gauche : comprendre que la bonne alliance pour Marseille c’est celle qui évite les fachos et les héritiers de Gaudin. Donc la bonne alliance c’est LREM – Verts – Gauche(s) ; tout le reste n’est que balivernes de ceux qui ne veulent surtout pas prendre la responsabilité de la gestion de la Cité.

      Signaler
    • lilicublilicub

      Une vision bien binaire qui voudrait mettre les citoyens dans un étau.. Et pourquoi pas vous adresser directement 300 000 procurations afin que vous alliez voter pour qui bon vous semble? Cette vision dichotomique, Macron et Lepen en usent et en abusent pour spolier le débat démocratique en présentant des rapports biaisés qui ne sont que leur vue de leur esprit.

      Signaler
    • julijojulijo

      D’accord avec lilicub.
      L’alliance lrem + verts + gauche, nous la subissons depuis….quelques années. Sous des appellations différentes, avec des masques pour certains élus, mais finalement ce sont les mêmes on s’en aperçoit tous les jours ; ils deviennent simplement un peu plus arrogants et autoritaires.
      J’espère une prise de conscience des volontaires qui œuvrent depuis quelque temps déjà pour rassembler une équipe qui proposera un VRAI renouveau pour notre ville.
      Je rêve peut être mais ça aide à vivre. Parce que l’alliance lrem+verts+gauche (avec ou sans s), elle fait rêver qui ???

      Signaler
    • leravidemiloleravidemilo

      Cher Félix, vous vous lâchez…. Et, comme Macron, vous nous proposez de remettre un sou dans la machine, et donc de ranger tout espoir au clafoutch, et de voter selon la seule motivation de faire barrage à…
      Votre « pédagogie » du « choix », risque de convaincre fort peu de monde. En gros, c’est fromage ou dessert ou fromage et dessert, mais dans tous les cas on se baffre d’asticots (fromage) ET /OU de pesticides (fruits).
      Vous nous invitez à la jouer, ici, pour notre ville, à l’anglaise où des gens d’accord sur rien, et pour certains, infoutus de se positionner, s’unissent jusqu’à plus soif pour bloquer ce que les électeurs ont tranché. Ou encore à l’italienne, où une « majorité » de broques et de briques « anti système » et coeur de système », encore moins d’accord sur quoi que ce soit, s’allient pour faire barrage à ce que le système et la politique de l’u.E ont immanquablement enfanté.
      Et ça marche (la preuve!) un certain temps et nos media main stream de se rengorger (2 ou 3 jours, parce que, bon….). Mais pour reprendre la métaphore de Frédéric Séis, auteur du billet politique quotidien de France Culture : Le problème c’est qu’un des premiers effets d’un barrage… c’est de faire monter l’eau qu’il s’agit d’éviter de se prendre sur la gueule…. Tôt ou tard, il faudra bien leur redemander leur avis à ces citoyens, sauf à revenir au suffrage censitaire… Et là! on risque de compter les points. Et si J Corbyn avait le plus grand mal à déglutir, le soir du referendum, le message que la Working class lui avait adressé, on risque de ne pas pouvoir comparer sa grimace tant il aura roulé sous la table… et ses comparses avec!
      Bref, si je puis dire, ce genre de « stratégies » élaborées en chambre, sont comme le reste, et ne durent qu’un temps, de plus en plus bref. Elles nous mènent dans une impasse, encore plus bouchée que certaines rues marseillaise; va falloir trouver autre chose. Les citoyens doivent voter pour ce (ceux) qu’ils aiment et veulent, et non pour ce (ceux) qui leur font (la « moindre ») peur, ou alors ne pas s’étonner de l’interprétation qui est faite de leur vote, et du prix qui leur en coûte.
      Hannah Arendt en connaissait un brin en matière de mal, et même de mal absolu.; Allemande, juive, philosophe… elle cochait pour ce faire toutes les cases… Elle écrivait pourtant :  » Le problème avec les gens qui votent pour le moindre mal, c’est qu’il oublient très vite qu’ils ont voté pour le mal. » Mais, veuillez excuser, tout ceci n’est que
      …balivernes, pour sur!

      Signaler
  3. jean-marie MEMINjean-marie MEMIN

    Allez un p’tit commentaire à propos des grandes maneuvres pour les municipales à Marseille.
    La gauche arrive explosée  »façon puzzle ». Des gens de bonne volonté, certes mais qui ne feront jamais le  »poids » face au bulldozer d’une droite qui concoure à la lutte pour les places.
    Comment concilier une bonne place façon lutte des classes?
    lReM ce n’est que la voiture balai d’une droite qui se voit gouverner Marseille durant quelques siècles.
    Peut-être primaire mais donnez moi d’autres analyses pour que je remette à ne pas désespérer des injustices comme des services écologiques de notre bonne vieille ville?

    Signaler
    • lilicublilicub

      Le nouveau binôme à la mode : LREM/RN ! Et c’est Macron qui le met en oeuvre … depuis ce matin.

      Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire