L’ex députée PS Sylvie Andrieux purge sa peine avec un bracelet électronique

GPS
Bref
Julien Vinzent_
19 Avr 2017 3

La cour d’appel d’Aix-en-Provence n’y voyait pas d’objection et le juge d’application des peines l’a confirmé le 14 mars : condamnée à quatre ans de prison dont trois avec sursis pour détournement de fonds publics, l’ex députée PS Sylvie Andrieux purge la partie ferme de sa peine avec un bracelet électronique, rapporte La Marseillaise. Un boîtier modem a été placé au domicile de son choix, dont « elle ne peut s’éloigner d’une vingtaine de mètres en dehors des heures fixées dans l’ordonnance du juge. Elle est autorisée en journée à se rendre sur le port autonome travailler à la Société coopérative ouvrière de manutention (Socoma) dont elle est actionnaire. »

Le quotidien souligne qu’il ne s’agit pas d’un « dispositif pour VIP » puisque plus de 10 000 condamnés bénéficient de cet aménagement de peine, la (sur)population carcérale étant d’environ 70 000 personnes. Sylvie Andrieux a par ailleurs été forcée d’abandonner son mandat et doit rembourser, solidairement avec son ancien collaborateur Roland Balalas, plus de 700 000 euros au conseil régional, correspondant aux subventions versées à des associations fictives (lire notre dossier).

3
commentaires
Source : La Marseillaise

A la une

Le couvent dominicain renonce à accueillir l’Action française

Le centre culturel Cormier, rattaché au couvent dominicain de Marseille, a renoncé à accueillir le colloque consacré à Charles Maurras ce samedi.

À la fédération des chasseurs, la reprise en main ordonnée par...

Les 21 000 chasseurs des Bouches-du-Rhône et leur nouveau patron apprennent à se connaître. Le 10 avril, la justice nommait Frédéric Avazeri en tant...

Le parquet national financier multiplie les perquisitions dans les services municipaux

Le lieu est réputé pour sa tranquillité. Il n'y a guère que les piaillements de pie qui troublent le calme éternel du cimetière Saint-Pierre....

Indignation autour d’un hommage à Charles Maurras dans un couvent dominicain

"La nouvelle de l’organisation le 21 avril prochain, dans des locaux de l’ordre des Dominicains de Marseille, d’un « week-end d’hommage à Charles Maurras » par...

Martine Vassal entre en campagne

"Nous avons dû refuser du monde", glisse-t-on avec gourmandise dans l'équipe de com' de la présidente du Département. En entrant sur scène, Martine Vassal...

L’architecte du Vélodrome de 1998 demande 480 000 euros à la...

Il y a des soirées où le Vélodrome bout comme un chaudron de sorcière, à l'égal des plus grandes arènes d'Europe. Les supporters en...
  1. leravidemiloleravidemilo

    « Il ne s’agit pas d’un « dispositif pour V.I.P »puisque plus de 10 000 condamnés bénéficient de cet aménagement de peine, la (sur) population carcérale étant d’environ 70 000 personnes… ». Pour les prochaines campagnes électorales, il serait judicieux de vérifier si les baumettes et luynes sont abonnées à Marsactu et à la marseillaise, et dans le cas contraire d’y suppléer par le biais d’un fond de solidarité… Il n’y a pas de raisons, qu’en plus de leur peine, les détenus soient privés de rigolade.

    Signaler
    • julijojulijo

      je soutiens vivement la proposition d’abonnements !

      On va espérer quand même (avec toutes ces contraintes) qu’elle n’ait pas un boulot trop difficile : actionnaire de socoma….fatigant, non ! « la pôvre » !

      Signaler
  2. barbapapabarbapapa

    Gambettes super sexy pour fétichistes

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire