L’ex député PS Jibrayel condamné à dix mois de prison ferme et cinq ans d’inéligibilité

Condamné
Bref
le 14 Sep 2020
6

L’ex député socialiste Henri Jibrayel a été condamné ce lundi à deux ans et demi de prison dont dix mois de prison ferme par le tribunal judiciaire de Marseille. Celui qui est toujours conseiller départemental écope aussi de cinq ans d’inéligibilité. Alors que ce mandat arrive à échéance en mars prochain, Henri Jibrayel devrait pouvoir se représenter au bénéfice de l’appel qu’il a immédiatement formulé.

L’élu a été déclaré coupable de prise illégale d’intérêts et d’abus de confiance. Il lui est principalement reproché l’organisation de mini-croisières pour les personnes âgées de sa circonscription par des associations gérées par une proche et subventionnées par le département. Le parquet n’avait requis que 24 mois de prison dont six ferme, 30 000 euros d’amende et cinq ans d’inéligibilité.

Lire notre reportage au procès d’Henri Jibrayel

Source : La Provence

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Sentenzza Sentenzza

    Encore un honnête élu au service du brave peuple condamné à de la prison ferme qu il fera certainement à la maison !😭😭😭,pas belle la vie?

    Signaler
  2. Jacques89 Jacques89

    Mais comment donc sont allouées les subventions du Conseil Départemental?
    A en juger par les domaines listés ici: https://www.departement13.fr/subventions/compte-rendu-moral-et-financier-modeles-de-documents-formulaires-specifiques-necessaires-au-depot-du-dossier-de-demande-de-subvention/
    il semble que les actions se limitent à: le logement, la chasse, la culture (plus dirigée vers le cinéma et le théâtre), l’insertion, la jeunesse et le sport.
    Les croisières organisées pour le 3ème âge (ceux qui votent encore), ne font pas partie de la liste des actions inscrites au budget du CD. Comment a-t-il pu inscrire une ligne budgétaire pour ce genre de « sortie ». Il serait bon aussi que la justice condamne « l’incitation aux dévoiement d’argent public ». Les « copains » gestionnaires réfléchiraient peut-être à deux fois avant d’accorder des largesses avec l’argent des autres.

    Signaler
  3. patrick patrick

    une grande perte pour la politique locale. il n’a rien pris pour sa coupe de cheveux ?

    Signaler
  4. Sentenzza Sentenzza

    Oui oui Patrick, pour sa coupe de cheveux il a prit 5 ans de plus avec sursis pour pollution visuelle !

    Signaler
  5. Titi du 1-3 Titi du 1-3

    Heureusement qu’il ne fera pas de prison en présentiel (😃), la coupe curly aurait été fort appréciée par ses co-détenus……

    Signaler
  6. Sentenzza Sentenzza

    il paraît que quand il s est présenté à la barre du tribunal, le président lui a dit qu avec les grandes Indemnités parlementaires pour les frais de représentation il pouvait faire un petit effort capillaire .

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire