Les syndicats de la recherche s’insurgent contre les propos du professeur Raoult

Indélicat
Bref
le 5 Avr 2018
0

L’« humour tout particulier » du professeur Raoult passe mal. C’est en substance, ce que veulent faire savoir les syndicats CGT des établissements d’enseignement supérieur et de recherche (CGT-FERC Sup) et le syndicat national des travailleurs de la recherche scientifique (SNTRS-CGT), qui utilisent ces termes dans un communiqué adressé aux rédactions. Ils entendent dénoncer les propos tenus par le professeur Didier Raoult, directeur de l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée infection (IHU), lors de l’inauguration de cette institut.

Comme raconté par Marsactu, le chercheur praticien hospitalier était revenu de manière peu délicate sur les plaintes déposées pour des faits supposés de harcèlements et d’agressions sexuels contre des chercheurs associés à l’IHU. « Je vous remercie d’avoir décrit ce lieu comme un lupanar. J’ai fait installer un distributeur de capotes anglaises », s’était-il exprimé devant la presse. Pour la CGT, ces paroles sont « le reflet d’un manque de considération de M.Raoult envers les victimes d’actes de harcèlements sexuels ou agressions sexuelles, mais aussi envers l’ensemble des personnels et étudiants travaillant à l’IHU ». Les deux syndicats précisent ainsi qu’ils continueront « leur action pour améliorer les conditions de travail et d’étude à l’IHU et faire tomber l’omerta qui y règne ».

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire