Les hommages se multiplient après le décès de Pape Diouf

Mémoire
Bref
le 1 Avr 2020
0

Les hommages se multiplient après le décès de Pape Diouf, mort mardi soir du coronavirus. Le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin a salué la mémoire d’un « amoureux de sa ville et passionné de football ».

Dans So Foot, Jacques-Henri Eyraud, président de l’OM, a rappelé que son prédécesseur était « quelqu’un qui avait un goût pour la langue française, une grande culture. Pour un secteur que l’on évoque souvent comme étant dépourvu d’hommes cultivés, lui sortait du lot ». Avant de devenir agents de joueurs de football, Pape Diouf avait commencé sa carrière comme journaliste notamment à l’Hebdo et la Marseillaise. Il avait fondé il y a une dizaine d’années l’ECS-IEJ, une école de journalisme privée avec Franck Papazian et Jean-Pierre Foucault.

Il avait aussi tenté une incursion dans le monde politique en se présentant aux municipales 2014 avec une liste de gauche baptisée « Changer la donne ». Colistiers de l’époque et aujourd’hui tête de liste respectivement du Printemps marseillais et de Debout Marseille, Michèle Rubirola et Sébastien Barles ont eux aussi réagi.

 

 

 

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire