Les défenseurs de la “zone à patates” de Pertuis obtiennent un recours à leur expulsion

Bref
le 31 Jan 2022
1
A Pertuis, 86 hectares de terres - pour certaines fertiles et cultivées - sont destinés à devenir une zone d'activités indutrielles et artisanales. (Photo C.By.)

A Pertuis, 86 hectares de terres - pour certaines fertiles et cultivées - sont destinés à devenir une zone d'activités indutrielles et artisanales. (Photo C.By.)

Depuis des mois, un certains nombres d’activistes défendent des zones agricoles promises à l’urbanisation en y plantant des patates du fait de l’extension d’une zone d’activités à Pertuis. Ils occupent quatre maisons, promises à la démolition. Mandaté par la métropole et la Ville de Pertuis, l’établissement public foncier demandait l’expulsion des occupants devant la justice, le 6 janvier dernier.

Selon La Provence, les occupants ont obtenu un sursis à leur présence sur place : le juge des contentieux du pôle de proximité de Pertuis souhaite que la trêve hivernale soit respectée. Les occupants de la “zone à patates” ont donc un toit jusqu’au 31 mars.

Source : La Provence

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire