Les Bouches-du-Rhône en alerte pour pollution à l’ozone

Air
Bref
le 21 Juil 2021
1
La L2.

La L2.

La préfecture des Bouches-du-Rhône a déclenché ce mercredi 21 juillet une alerte de niveau 1 pour la pollution à l’ozone. Une pollution due principalement au trafic routier et à l’activité industrielle. Les fortes températures et l’absence de vent favorisent la concentration en O3 dans l’air. Ces conditions météorologiques vont se maintenir dans les deux jours à venir d’après les prévisions météo, indique AtmoSud. Pour préserver leur santé, les habitants du département sont invités à limiter leurs déplacements et les activités sportives. D’autres mesures sont mises en place comme l’abaissement de 20 kilomètre/heure sur les voiries.

À ce propos, la préfecture rappelle la possibilité de la mise en place de la circulation différenciée à Marseille en cas de pic de pollution prolongé. Cette zone s’étend de l’avenue du Prado jusqu’aux entrées des autoroutes A7 et A55. Dans ce périmètre, seules les voitures ayant la vignette crit’air entre 1 et 3 et les véhicules à l’hydrogène ou électriques seront autorisés à circuler. Les tarifs des transports en commun seront alors abaissés pour inciter les usagers à les prendre.

Carte publiée par la préfecture délimitant la zone de circulation différenciée en cas de très forte pollution.

Ce dispositif créé depuis 2019 fera l’objet d’une concertation de la mairie de Marseille avant la fin de l’année. Des élus voudraient rendre cette zone permanente. Se posera la question de l’égalité face à ces mesures coercitives puisque les vignettes crit’air sont délivrées seulement aux véhicules récents. Par exemple, pour les véhicules diesel, la vignette crit’air est disponible seulement aux voitures produites après 2006.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. petitvelo petitvelo

    Et l’incitation FORTE des employeurs à accorder plus de télé-travail en ces jours_là ? Le monde de l’après-COVID ressemble très fortement à l’ancien, on est pas sorti d’affaires.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire