Les Baumettes 2, “prison low cost” pour l’observatoire international des prisons

Malfaçons
Bref
Benoît Gilles
14 Mai 2018 0

Depuis son ouverture, le centre pénitentiaire des Baumettes 2 peine à tenir les promesses d’une prison du XXIe siècle. Près d’un an après sa livraison, l’Observatoire international des prisons dénonce la surpopulation chronique des nouveaux bâtiments qui jouxtent les anciennes Baumettes. Surtout l’association répertorie un grand nombre de malfaçons qui empoisonnent la vie des détenues.

“Le principal défaut architectural semble lié à des infiltrations d’eau qui ont déjà créé de nombreux dégâts, explique l’organisation. Les jours de forte pluie, l’eau pénètre par certaines fenêtres et s’infiltre dans les toitures. Des taches d’humidité apparaissent sur les plafonds, de l’eau ruisselle sur certains murs, certaines pièces ont été inondées. Des bassines sont disposées çà et là, dans certains bureaux, à l’unité sanitaire, aux parloirs”. À cela s’ajoutent des problèmes chroniques d’eau chaude et des locaux inadaptés, notamment pour permettre l’accès aux soins et aux conseillers d’insertion et de probation.


A la une

Évacuations : 31 familles définitivement relogées, 1 131 personnes toujours à l’hôtel
"Ils ne veulent voir qu'une ou deux personnes alors on n'y va pas. On attend ensemble dans le hall et on pose nos questions...
[C’est mon data] Où sont les 22 000 hectares de terres agricoles bétonnées depuis 25 ans ?
Prenez une carte de Marseille. Enlevez quand même un petit bout du massif des calanques. Vous avez une idée de la surface de terres...
Jean-Noël Consalès : “90% du maraîchage de la métropole est consommé à l’extérieur “
Rarement le contenu de nos assiettes a autant servi de miroir à notre civilisation. La qualité de ce qu'on mange, comment et où ces...
La marina fantôme cachée derrière le hangar J1
Derrière le projet du hangar J1, il y a un loup voire, vu le contexte marin, un requin. La métaphore animale est de rigueur...
Romain Capdepon : “Dans les réseaux, on voit d’abord les minots mais sans rien savoir d’eux”
Pour les "Minots" dont parle Romain Capdepon, il y a, au commencement, l'espoir de côtoyer un "destin social acceptable". Le premier livre du chef de rubrique...
BG
Plan d’urbanisme : “Il y a une volonté politique latente d’embourgeoiser le centre-ville”
Depuis ce lundi et jusqu'au 4 mars prochain, la métropole soumet à enquête publique l'un des documents clefs du développement des 18 communes qui...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire