Les “amis” du Printemps marseillais demandent à leurs élus de ne pas briguer un autre mandat

Interpellation
Bref
le 3 Mai 2021
18

Ils se veulent des “amis”, “citoyens” ou “conseil local” du Printemps marseillais dans leurs secteurs respectifs. Dans une lettre ouverte à leurs élus, cinq associations s’inquiètent de leurs candidatures déclarées ou supposées pour les élections régionales ou départementales. “Nous avons voté pour vous, comme des dizaines de milliers de Marseillais, pour que vous vous consacriez, de toute votre âme, à Marseille. Non pas pour que vous briguiez un nouveau mandat à la première échéance électorale venue”, écrivent-ils.

Sont citées l’adjointe aux ressources humaines Olivia Fortin, qui souhaite mener la liste d’union de la gauche dans la région, et l’ex maire et première adjointe Michèle Rubirola, qui a annoncé sa volonté d’être candidate dans le centre-ville. Mais aussi le maire Benoît Payan, qui n’excluait pas en janvier d’être candidat “pour aller gagner un canton” et la maire des 1/7 Sophie Camard. Dans d’autres interpellations, c’est encore l’hypothèse de candidatures de Samia Ghali ou de Sébastien Jibrayel qui suscite l’opposition.

Mutique sur les discussions en cours, avant la date butoir de dépôt des candidatures mercredi 5 mai, le Printemps marseillais se contente de rappeler qu’il est le seul à pouvoir revendiquer ce nom.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Jean Pierre RAMONDOU Jean Pierre RAMONDOU

    C’est qui ces “amis” du PM ?
    Pourquoi cet anonymat ?
    Le courage est d’avancer à visage découvert.

    Signaler
  2. Gregoire13 Gregoire13

    Réponse: des associations déclarées en préfecture. Vous n’avez qu’à demander à la préfecture qu’elle vous communique nos statuts, la composition de nos instances dirigeantes et tout le tintouin. Ou tout simplement consulter le journal officiel.
    Quant au Printemps marseillais, il n’appartient pas à la mairie. Il n’appartient à personne; il appartient à tous les Marseillais!

    Signaler
    • Jean Pierre RAMONDOU Jean Pierre RAMONDOU

      Cette réponse reste toujours dans l’aonymat

      Signaler
    • Jean Pierre RAMONDOU Jean Pierre RAMONDOU

      Gregoire 13

      Pourquoi cachez vous derrière un pseudonyme ?

      Signaler
  3. patrick patrick

    Très bien, concentrez-vous sur votre mandat et laissez la place aux autres. Et merci à mme rubirolla (pour qui j’ai voté) de s’abstenir de se présenter, un coup foireux ça suffit.

    Signaler
  4. Jean Pierre RAMONDOU Jean Pierre RAMONDOU

    A l’attention de Julien Vinzent
    C’est qui ces “Amis”
    Sous le couvert de l’anonymat on peut tout dire.
    Ces personnes sont-elles autorisées de parler au nom de ces association ?

    Signaler
    • Julien Vinzent_ Julien Vinzent_

      Bonjour,
      il ne m’appartient pas de nommer des personnes qui n’ont pas souhaité l’être dans leur lettre ouverte (puisqu’elles signaient au nom d’associations) mais j’ai été en contact avec plusieurs membres de ces associations, ce qui m’a permis de vérifier l’origine du texte auquel il est fait référence.

      Signaler
  5. Gregoire13 Gregoire13

    en réponse à monsieur Jean-Pierre Ramondou
    La campagne municipale du printemps 2020 à Marseille a suscité l’engagement citoyen de très nombreux habitants. Des personnes de tous âges, venues de divers horizons, adhérentes ou non à un parti politique, ont agi ensemble dans tous les arrondissements de la ville.
    Les 5 associations signataires se sont constituées afin de faire vivre cette dynamique qui avait été la condition première de la victoire.
    Par exemple, l’objet (article 2 des statuts) des Citoyennes et citoyens du 4&5 est “d’accompagner l’application du Programme du Printemps marseillais” et pour cela,
    “d’animer, de soutenir, d’évaluer l’action de la municipalité, considérant qu’il faut dorénavant faire de la politique autrement et mettre en place les outils d’une démocratie participative”.
    Les quatre autres signataires partagent le même objectif.
    S’agissant de mon “blaze”, c’est ainsi que je suis référencé sur le site de Marsactu. Je suis membre du collège d’administration de l’association du 4&5. C’est suffisant pour définir légitimement mes réponses

    Signaler
    • MarsKaa MarsKaa

      Bonjour, je decouvre votre existence, et elle m’intéresse. Comment entrer en contact avec votre association ? Un local ? Des réunions ? Un site internet ? Fait-elle des réunions “ouvertes” ou limitée aux seuls membres fondateurs ?
      Dans votre réponse précise mais rapide, que signifie “les 5 associations signataires ” : quelles associations et signataires de quoi ?
      Merci !

      Signaler
    • zaza zaza

      @ MarsKaa

      pour plus d’info sur l’association écrire à
      citoyensdu4.5 – at – gmail.com

      Signaler
  6. B Filippi B Filippi

    Je n’ai pas vu cette lettre ouverte dans la Marseillaise, pourtant j’y suis aussi abonné, était elle réservée à Marsactu ?
    Il était temps que les militants du PM se réveillent.

    Signaler
    • Printemps des Citoyen.ne.s Marseillais.es Printemps des Citoyen.ne.s Marseillais.es

      La Marseillaise a refusé de publier cette lettre.

      Signaler
  7. Jacques89 Jacques89

    Un fait est certain, le programme du PM ne vise pas le cumul des mandats. Mais il y a quand même pas mal de discutions qui ont dû y faire référence pendant la campagne et pas mal d’électeurs (la preuve) qui devaient fortement y penser quand ils ont mis leur bulletin dans l’urne. Cela me rappelle ces phrases très prisées par nos sénateurs qui voient dans le cumul des mandats un avantage pour “sa” commune… Si c’en est un pour la sienne, forcément c’est un désavantage pour les autres d’avoir un élu non cumulard. Le Sénateur/Maire aura probablement à cœur de « servir » ceux qui l’ont élu et c’est le début des « transactions douteuses ». Bref rien de bien démocratique. Là encore, la consultation citoyenne aurait probablement son mot à dire sur le choix des candidats. D’autant qu’il ne faut pas perdre de vue les objectifs. Que ce soit pour les départementales ou pour les régionales, il s’agit de nommer des gens qui vont représenter leur commune et défendre leurs projets pour obtenir des subventions ou des actions qui correspondent aux compétences des collectivités concernées. En quoi le fait de cumuler est-il un atout si non celui qui conduit aux « petits arrangements » qui court-circuitent la vie démocratique et la justification de l’utilisation de l’argent public ? Encore une occasion manquée pour symboliser la rupture et redonner envie de voter.

    Signaler
  8. MarsKaa MarsKaa

    Pour revenir au sujet : je pense qu’une vigilance citoyenne s’impose, c’est le principe il me semble du Printemps Marseillais : les citoyen.ne.s reprennent leur place dans la politique marseillaise.
    Il me semble aussi important que les élus à la mairie ne fuient pas leurs nouvelles et lourdes responsabilités. Ce n’est pas possible d’être bon sur plusieurs mandats.
    Ce n’est pas acceptable d’avoir des élus cumulards qui vont devenir incontournables, irremplaçables… on veut du neuf, dans les personnes et les pratiques. C’était ça le principe du Printemps Marseillais.
    Après, je me doute que les compétences ça ne s’invente pas. L’engagement dans ce type de mandat non plus. Le nombre de personnes capables et prêtes à s’engager ne sont peut-être pas si nombreuses.
    Mais non, le PM ne se limite pas aux elus municipaux.

    Signaler
    • MarsKaa MarsKaa

      le PM ne se limite pas aux elus municipaux, c’est un mouvement plus vaste, il y a d’autres personnes qui peuvent se lancer dans les autres mandats.

      Signaler
  9. Gregoire13 Gregoire13

    à l’attention de marsKaa,
    dans quel arrondissement habitez-vous?
    nous pourrons vous orienter vers l’association du “secteur”

    Signaler
  10. Gregoire13 Gregoire13

    Une dernière précision sur les signatures de la lettre ouverte:
    au sein de chaque association, les décisions ont été prises à la majorité. Cela signifie que des membres, étaient en désaccord, généralement sur la forme, très rarement sur le fond.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire