Le tribunal déboute l’habitante de la rue Jean-Roque qui contestait son évacuation

Proportionné
Bref
le 18 Déc 2018
1

Elle était la première évacuée du périmètre de la rue d’Aubagne à contester devant le tribunal son évacuation décidée par la Ville dans le cadre d’un arrêté de police générale sur une partie des rues Jean-Roque et d’Aubagne. Le tribunal a jugé ce mardi après-midi que les arrêtés pris par la Ville et définissant un périmètre de sécurité étaient « proportionnés au danger ». Il suit en cela l’argumentaire de la Ville qui pointait le risque d’un effet domino, emportant les immeubles les uns après les autres.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. ptit-marin ptit-marin

    ah!!!!
    drôle

    cette personne s’est simplement fait avoir pas un avocat qui a certainement dur lui faire croire qu’il pouvait gagné!!
    bien dommage pour elle
    toute ma plus profonde sympathie pour les énormes et dures épreuves qu’elle traverse

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire