Le son du rire de Pétain : plongée dans les archives de la rafle du Vieux-Port en 1943

Vu sur le web
Bref
Violette Artaud
7 Juin 2019 2

Dans un long article fort documenté, France culture revient sur l’histoire du quartier berceau de Marseille, Saint-Jean, durant la Seconde guerre mondiale. Jusqu’à la rafle de ses habitants et sa destruction en 1943. Alors que le parquet de Paris vient d’ouvrir une enquête pour crime contre l’humanité (lire notre article) relative à ces événements, le média ressort des archives poignantes : photos de ce quartier populaire qui abritait immigrés, ouvriers du port, ou encore prostitués, films d’artistes inspirés par le lieu, archives de journaux télévisés… Mais aussi et surtout, un extrait sonore glaçant du général Pétain.

« Ce n’est pas dommage, y entend-on s’exprimer le général collaborationniste tout sourire. Je suis même assez d’accord qu’on ait mis ce quartier à terre. » En janvier 1943, 20 000 personnes ont été évacuées de force de Saint-Jean, dont 800 déportées en camps de la mort. Et 1500 immeubles démolis, à coup d’explosifs…

Source : France Culture

A la une

Au 22 rue des Feuillants, l’habitat indigne entre les mains de la justice
Mise en danger de la vie d'autrui, conditions d'hébergement incompatible avec la dignité humaine, refus délibéré d'exécuter les travaux prescrits, perception de loyers, refus...
La plateforme de prise de rendez-vous Doctolib s’impose à l’AP-HM
En quelques clics, il est maintenant possible de réserver son rendez-vous médical avec plus de 100 praticiens de l'Assistance publique des hôpitaux de Marseille...
[Ô mon bateau] Faute de casse, des vieilles coques à l’abandon
Au large de la rade marseillaise, les plongeurs s'en donnent à cœur joie. À une quinzaine de mètres de profondeur, ils peuvent nager le...
À Marseille, McDo achète un faux témoignage 25 000 euros pour écarter un syndicaliste
"Je suis fatigué de ces négociations. J'ai besoin de mes sous. J'ai l'impression que c'est du chantage. Je demande mon dû. On avait négocié...
[Municipales, le tuto] Comment élit-on le maire de Marseille ?
Le saviez-vous ? Vous n’élirez pas le successeur de Jean-Claude Gaudin. Il y a même sept chances sur huit que vous ne puissiez pas...
La discrète vente de la villa de René Egger, l’architecte du Marseille d’après-guerre
Hissées sur les hauteurs du Roucas-Blanc, les luxueuses villas du Parc Talabot s'étendent dans l'enceinte fermée de la résidence. Parmi elles, une villa sur...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. jean-marie MEMINjean-marie MEMIN

    Sûr que la majorité des Marseillais qui ont moins de quarante ans, ignore le sourire de Pétain quand il fit  »de sa personne don à la France » pour aider l’occupant nazi…
    Sûr que cette (tardive) action n’aura que le don de ne remuer que des cendres bien froides…Quoique…
    Sûr que notre Président (?) qui voulait  »honorer » la mémoire s’est attiré la diatribe de Jean-Luc Mélenchon  »Pétain est un traître et un antisémite. Ses crimes et sa trahison sont imprescriptibles. Macron, cette fois-ci, c’est trop ! L’histoire de France n’est pas votre jouet. »
    Sûr que nous en avons assez de ces pousses aux crimes.
    Que veut le Peuple? Vivre en paix, jouir de ses dimanches et ne plus bosser pour ces patrons voyous soutenant des élus corrompus par le libéralisme polluant l’atmosphère.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire