Le son du rire de Pétain : plongée dans les archives de la rafle du Vieux-Port en 1943

Vu sur le web
Bref
Violette Artaud
7 Juin 2019 1

Dans un long article fort documenté, France culture revient sur l’histoire du quartier berceau de Marseille, Saint-Jean, durant la Seconde guerre mondiale. Jusqu’à la rafle de ses habitants et sa destruction en 1943. Alors que le parquet de Paris vient d’ouvrir une enquête pour crime contre l’humanité (lire notre article) relative à ces événements, le média ressort des archives poignantes : photos de ce quartier populaire qui abritait immigrés, ouvriers du port, ou encore prostitués, films d’artistes inspirés par le lieu, archives de journaux télévisés… Mais aussi et surtout, un extrait sonore glaçant du général Pétain.

“Ce n’est pas dommage, y entend-on s’exprimer le général collaborationniste tout sourire. Je suis même assez d’accord qu’on ait mis ce quartier à terre.” En janvier 1943, 20 000 personnes ont été évacuées de force de Saint-Jean, dont 800 déportées en camps de la mort. Et 1500 immeubles démolis, à coup d’explosifs…

Source : France Culture

A la une

Les dossiers chauds du conseil municipal du 17 juin 2019
"Foisonnant, touffu... Un vrai jeu des sept familles avec du financier, des infrastructures, de l'école, de la santé, du sport, des parcs et des...
Enquête judiciaire : six membres de la vieille garde de Gaudin vont quitter la mairie
Une nouvelle fois, la visite de gendarmes au sein des services municipaux a des conséquences immédiates et ce, bien avant l'issue de l'enquête préliminaire...
“Difficile de séparer l’impact du nouveau rejet en mer d’Alteo et celui des boues rouges”
La semaine dernière, le CSIRM, le comité de surveillance et d'information sur les rejets en mer d'Alteo, a transmis au préfet un rapport de...
Marseille se met à la vignette anti-pollution mais ne s’en servira presque jamais
Attendue depuis plusieurs années, la petite carte a fait son apparition dans les arrêtés préfectoraux publiés début juin. On y voit une petite zone...
Un énième rebondissement dans les négociations fragilise la charte du relogement
À quelques jours du conseil municipal censé entériner le projet et après des dizaines de réunions sur le sujet (lire notre article), la charte...
Le Rassemblement national change de patron dans les Bouches-du-Rhône en vue des municipales
Au Rassemblement national, on les appelle les préfets. Contrairement à ce qui se fait dans d'autres formations politiques, les secrétaires départementaux ne sont pas...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. jean-marie MEMINjean-marie MEMIN

    Sûr que la majorité des Marseillais qui ont moins de quarante ans, ignore le sourire de Pétain quand il fit ”de sa personne don à la France” pour aider l’occupant nazi…
    Sûr que cette (tardive) action n’aura que le don de ne remuer que des cendres bien froides…Quoique…
    Sûr que notre Président (?) qui voulait ”honorer” la mémoire s’est attiré la diatribe de Jean-Luc Mélenchon ”Pétain est un traître et un antisémite. Ses crimes et sa trahison sont imprescriptibles. Macron, cette fois-ci, c’est trop ! L’histoire de France n’est pas votre jouet.”
    Sûr que nous en avons assez de ces pousses aux crimes.
    Que veut le Peuple? Vivre en paix, jouir de ses dimanches et ne plus bosser pour ces patrons voyous soutenant des élus corrompus par le libéralisme polluant l’atmosphère.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire