Le siège d’Eurocopter pourrait-il quitter Marignane ?

Bref
le 5 Mar 2012
0

"Nouvelle poussée de nationalisme chez EADS", titre ce matin les Echos, qui nous explique que les relations entre la France et l'Allemagne, actionnaires du géant mondial de l'aéronautique et de la défense sont loin d'être apaisées. Même si Tom Enders, aujourd'hui patron de la filiale Airbus et futur CEO d'EADS est Allemand, ses récentes déclarations indiquant qu'il souhaitait transférer le siège d'EADS vers Toulouse (aujourd'hui à Paris et à Munich) ont beaucoup fait tousser à Berlin. Angela Merkel trouve que son pays est de moins en moins bien traité par rapport à son partenaire d'outre Rhin.

Toujours selon le quotidien économique, le ton serait également monté sur le même sujet entre Tom Enders et le ministre de l'économie de la Bavière Martin Zell, qui aurait même réclamé qu'en échange le siège d'Eurocopter migre de Marignane à Donauworth (où se trouve une partie des usines du leader mondial des hélicoptères, aussi filiale d'EADS). Gloups.

"Tempête dans un verrre de thé", lui aurait répondu Tom Enders, toujours selon les Echos. On espère qu'effectivement on en restera là. Pour mémoire Eurocopter est aujourd'hui une des rares multinationales implantées sur la métropole marseillaise, son premier employeur privé avec environ 6000 emplois, sous-traitance comprise, et avec des perspectives d'embauches importantes…

+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire