Le projet d’institut de génétique Giptis confirmé sur le site de la Timone

Validation
Bref
le 6 Nov 2019
1
Visuel du projet par l'agence d'architectes Wilmotte & Associés.

Visuel du projet par l'agence d'architectes Wilmotte & Associés.

L’institut de recherche sur les maladies rares Giptis pourra bien s’implanter à côté de l’hôpital de la Timone. C’est ce qu’annoncent dans un communiqué commun le généticien Nicolas Lévy, porteur du projet, l’Assistance publique des hôpitaux de Marseille (AP-HM) et l’agence régionale de santé. Il s’agit de réunir des chercheurs, start-up et laboratoires pharmaceutiques dans un espace de 21 000 m2. Ces maladies rares touchent « 3 millions de personnes en France » et « 95 % des malades sont sans traitement adapté et 60% d’entre eux sont des enfants« , souligne le communiqué.

En janvier 2018, Giptis s’était inquiété d’un « désengagement de l’AP-HM », qui devait mettre à disposition un terrain pour la construction du bâtiment. « Il a été acté que ce projet sera neutre financièrement pour nous, souligne Pierre Pinzelli, secrétaire général de l’AP-HM. Nous ne finançons pas le bâtiment, il n’y aura pas de loyer pour l’installation de nos équipes de recherche [Nicolas Lévy dirige actuellement le département de génétique médicale, ndlr] et l’utilisation du terrain sera rémunérée. » Reste, notamment grâce à ce montant, à financer le déplacement de la pharmacie de l’AP-HM, lieu d’implantation retenu. Les partenaires espèrent une ouverture de Giptis en 2023.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. MarsKaaMarsKaa

    A la lecture de cette brève, je ne comprends pas bien où se situe le terrain et quels sont les enjeux.
    Quelques précisions ?

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire