Le ministre du logement annonce la mise à disposition d’un bâtiment d’État pour les délogés

18
Bref
Violette Artaud
12 Avr 2019 0

« Nous avons trouvé un bâtiment d’État à côté de la caserne du Muy. Nous sommes en train de faire des travaux pour y réhabiliter 18 logements et les mettre à disposition ». Voilà ce qu’a annoncé le ministre du logement, Julien Denormandie, en visite à Marseille ce vendredi. Une annonce qu’il a directement adressée à des personnes délogées rencontrées devant l’espace Beauvau, consacré à leur orientation.

« Mais on est 2000 ! », lui a répondu une femme qui a ensuite raconté son quotidien à l’hôtel depuis quatre mois. « Votre cri est normal et vous avez le droit de le dire », a réagi le ministre qui a assuré être mobilisé sur la question, et rappelé qu’il en était à sa sixième visite à Marseille depuis les effondrements.


A la une

Le difficile retour au 22 rue des Feuillants
"Là, il y a un souci." L’agent du service de l’hygiène de la mairie semble embarrassé. Il est censé contrôler les travaux effectués suite...
Le chemin semé d’embûches d’un accord entre Les Républicains et En Marche pour Marseille
Martine Vassal, candidate plus que probable à la mairie de Marseille et Yves Moraine, le maire de des 6e et 8e arrondissements, se sont...
Total redémarre La Mède avec un modèle économique encore fumeux
Habemus Total. Une fumée s’envole dans le ciel de Châteauneuf-les-Martigues. Elle est noire et fait office d’annonce pour les riverains : la Mède redémarre...
L’ouverture nocturne de la plage des Catalans revient à la barre du tribunal
Sera-ce la bonne ? Une décision de la cour administrative d'appel est sur le point d'influencer le devenir de l'apéro-les pieds-dans-l'eau-d'un-coup-de-vélo. C'est en tout...
Malades de la pollution à Fos : « Les personnes peuvent aussi être expertes de leur corps »
L'équipe du projet de recherche Epseal vient de dévoiler le deuxième volet de son étude. En 2017, ces universitaires franco-américains lancent un pavé dans...
Les États généraux de Marseille oscillent entre contre-pouvoir et stratégie électorale
"Quitte à mettre les pieds dans le plat je vais le dire : je veux qu'il y ait un homme ou une femme issue...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire