« Si l’archevêché ne change pas d’avis, les jours du théâtre de la Comédie sont comptés »

SELLETTE
Bref
le 15 Jan 2018
1

Le théâtre de la comédie (TCM) situé boulevard Jeanne-d’Arc (5e) va être assigné en justice pour être expulsé, par le diocèse de Marseille, propriétaire des lieux, révèle ce lundi La Provence. Alors qu’un accord sous l’égide de l’ex maire de secteur Bruno Gilles (LR) semblait avoir été trouvé en 2015, les relations entre le TCM et son bailleur n’ont jamais été contractualisées. Bilan : le diocèse réclame aujourd’hui 100 000 euros au théâtre. Impossible à payer pour le TCM qui a vu toutes ses subventions publiques être refusées.

Le directeur du théâtre, Jean-Pascal Mouthier, conteste la réalité dé la créance mais aussi la bonne foi des propriétaires. Mais son constat est clair : « Si l’archevêché ne change pas d’avis, les jours du théâtre sont comptés ». Jean-Pascal Mouthier a reconstruit pendant douze ans ce théâtre avant de le rouvrir au public. En 2015, alors que la menace d’une expulsion planait déjà, 22 000 personnes avaient signé la pétition initiée par l’écrivain et comédien Gilles Ascaride.

Source : La Provence

Les brefs

+ de brefs

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Orwell84 Orwell84

    Et je suppose qu’il n’y aucun projet immobilier en sur le terrain…

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire