L’agence régionale de santé racle les tiroirs et trouve 7 millions pour les urgences

Rab
Bref
le 1 Oct 2019
0

Ce n’est pas encore la pluie de millions annoncée par la ministre de la santé Agnès Buzyn, pour tenter de juguler la crise des urgences en France. Pour l’heure, l’agence régionale de santé (ARS) a pioché dans ses réserves et trouver 7 millions pour « améliorer la situation des services d’urgence ». « Nous avons essentiellement décalé des projets d’investissements« , explique Urielle Desalbres, directrice adjointe de l’organisation des soins à l’ARS.

Sur cette somme, 3,4  millions iront à des établissements de santé en tension à Nice, Orange, Avignon et Aubagne. 2 millions seront répartis dans 32 établissements de santé public pour moderniser les équipements médicaux dans les services et les ambulances du SMUR. Enfin, 1,5 millions seront consacrés à des équipements lourds comme les scanners pour certains sites dont ceux de l’AP-HM et à Salon. Les urgentistes sont en grève depuis plusieurs semaines sans que les propositions du ministère et des établissements n’éteignent leur colère (lire notre article sur le protocole d’accord rejeté à l’AP-HM).

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire