La région met 1 million pour le branchement à quai de trois navires de Corsica Linea

Chèque
Bref
Violette Artaud
13 Sep 2018 0

C’est ce qu’on appelle un sacré coup de pouce. Corsica Linea, qui s’apprête à installer sur trois de ses navires un système permettant le branchement électrique à quai, va bénéficier d’une aide financière de la région PACA de 750 000 euros. La collectivité versera également 230 000 euros au grand port maritime (GPMM), qui est chargé des installations à quai. Depuis plusieurs années, la pollution atmosphérique des navires – ferries mais aussi paquebots – mobilise les riverains du port et associations écologistes (lire notre article). « Cela va impulser un cercle vertueux et nous sommes prêts à aider tous les autres armateurs qui souhaiteraient faire des efforts pour réduire leurs émissions de polluants », a déclaré Renaud Muselier, le président de la collectivité.

L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe, qui dépend du ministère de la transition écologique) apportera 1 million d’euros au projet. 30 % du projet seront donc pris en charge, et Corsica Linea devra débourser 2,6 millions d’euros. Pour rappel, le région et l’Ademe avaient financé à hauteur de 40 % le branchement à quai des trois bateaux de la Méridionale. Comme la Méridionale, Corsica Linea bénéficiera une fois ses installations opérationnelles d’une exonération des taxes portuaires de 200 000 euros par an pendant 10 ans.

Le premier bateau de Corsica Linea (le Paglia Orba) doit être équipé pour le premier trimestre 2019, tandis que les deux suivants (le Pascal Paoli et le Jean Nicoli) devront l’être courant 2020. Quant aux autres compagnies dont les navires accostent à Marseille – notamment les compagnies du Maghreb – la directrice du port Christine Cabau-Woehrel, favorable à l’incitation plutôt qu’à la contrainte (comme elle le rappelait en avril dernier lors de la signature d’un protocole d’accord avec Costa), assure « être en discussion » avec certaines d’entre elles. « Mais le port n’intervient que quand les armateurs ont décidé d’agir. » 


A la une

Comment le Mucem s’est retrouvé sur le maillot de l’OM
Un terrain de foot sur le toit du Mucem. L'image est un peu inhabituelle. Pour sa deuxième année comme équipementier de l'Olympique de Marseille,...
Saïd Ahamada (LREM) tente de sortir du peloton sur la route des municipales
Saïd Ahamada ne veut plus attendre. Mercredi, le député LREM de la 7ème circonscription des Bouches-du-Rhône et candidat à l'investiture de son parti pour...
L’État remet à plus tard le sauvetage de l’étang de Berre au bord de l’asphyxie
"Faut-il réhabiliter l'étang de Berre ?". Alors que l'état alarmant du site ne fait plus de doute (lire notre article), l'État vient de remettre...
L’éditorial de FOG qui fâche Bruno Gilles… et les journalistes de la Provence
Au sein des colonnes de La Provence, la plume de Franz-Olivier Giesbert, alias FOG, directeur éditorial du titre depuis 2017, va et vient avec plus...
Travaux ferroviaires sur la ligne Marseille-Aix : « modernisation » ou « projet dément » ?
Les voyageurs entre Marseille et Aix, et au delà vers les Alpes, verront-il un jour un service cadencé, à la régularité irréprochable comme cela...
La Bonne-mère, une basilique au bord de la crise de nerfs
Elle est un symbole de Marseille. Calée sur un ancien fort militaire dont elle tire son nom, elle est censée garder et protéger les...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire