La nouvelle procureure de Marseille entend prioriser les dossiers de probité

Accélération
Bref
le 29 Juin 2020
6
Tribunal d'instance de Marseille. Photo : Violette Artaud

Tribunal d'instance de Marseille. Photo : Violette Artaud

Zéribi le 6 juillet, Jibrayel le 31 août, Guérini au premier trimestre 2021… Le calendrier du parquet de Marseille sera bien rempli dans les mois à venir. Fraîchement nommée à sa tête, la procureure Dominique Laurens entend « prioriser les affaires de probités », dont certains dossiers ont été ouverts il y a de ça plusieurs années et qui semblent quelque peu au ralenti, informe La Provence. La procureure a ainsi évoqué « un contrat d’objectif judiciaire » mené à l’aide d’effectifs supplémentaires de magistrats et greffiers.

Lire nos derniers articles sur : l’affaire Zéribi, l’affaire Jibrayel et l’affaire Guérini

Source : La Provence

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. patrick patrick

    elle ne va pas manquer de travail. bon courage

    Signaler
  2. CathBZ CathBZ

    génial!! ça va donner

    Signaler
  3. leravidemilo leravidemilo

    Un beau tir groupé, et qui s’imposait. Mais quel dommage pour ce cher Jibrayel, à peine réélu (en troisième position) sur la liste Ghali et dans son ex circonscription…
    Cette procureure est vraiment cruelle : élu le 28 Juin/ dans le box le 31 aout. Vont quand même pas lui infliger une peine de non éligibilité!

    Signaler
    • Julien Vinzent_ Julien Vinzent_

      Bonjour, il s’agit de Sébastien Jibrayel et non Henri Jibrayel.

      Signaler
    • leravidemilo leravidemilo

      Oups! Glups! Et bien merci Julien pour votre correction. Le seul nom de Jibrayel me fait certes sursauter, mais j’aurais du prendre mon élan pour vérifier la chose, et m’éviter une telle bourde!

      Signaler
  4. petitvelo petitvelo

    Si dans le cadre de la probité elle pouvait ajouter les violences envers Maria, Zineb et autres « collatéraux » commises par les membres des polices plus ou moins officielles lors des manifestations de gilets jaunes …

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire