La métropole porte plainte contre un poisson d’avril annonçant la gratuité des transports

Noyé
Bref
le 1 Avr 2022
6

La blague n’a vraiment, vraiment pas fait rire du côté de la métropole. En ce 1er avril, le collectif écologiste ANV-COP21 a diffusé sur les réseaux sociaux de faux tweets signés de l’institution ou de sa présidente, annonçant la gratuité des transports d’Aix-Marseille-Provence à compter de la rentrée 2022.

Si l’initiative visait vraisemblablement à surprendre les internautes et à évoquer la question du coût financier et écologique des transports, la métropole a publié ce vendredi soir un communiqué pour démentir le poisson. Pour cette dernière, la blague relève de la “fake news”. Elle tombe “sous le coup de la loi contre la manipulation de l’information” et “manifeste une volonté de déstabilisation politique flagrante dans un contexte de campagne électorale”. L’institution, présidée par Martine Vassal (ex-LR) annonce donc sa volonté de porter plainte contre le collectif.

Elle prend aussi le temps de réfuter la possibilité d’une telle annonce, accusant les auteurs de la blague de faire preuve “d’un sens des finances publiques bien peu aiguisé”. “Instaurer la gratuité des transports en commun sur l’ensemble des 92 communes du territoire métropolitain est tout simplement intenable d’un point de vue budgétaire”, assure le communiqué. Un sujet sur lequel s’était penchée une étude datée de 2019, que Marsactu avait décryptée à l’époque.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. polipola polipola

    C’est vrai qu’ils ont que ça à faire à la Métropole, porter plainte contre les blagues du 1er avril.

    Signaler
  2. ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

    Nos Dames Patronesses Sainte Martine Vassal de la Procuration et Sainte Catherine Pila prêchant aux voix n’ont décidément pas d’humour

    Signaler
  3. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Évidemment, une telle blague sur un sujet aussi sensible n’était que moyennement drôle : elle a donné une fausse joie à des tas de gens qui l’ont trouvée crédible.

    En revanche, elle a aussi mis les pieds dans le plat de l’inaction de la France face à l’enjeu climatique et à la dépendance aux énergies fossiles. Ici, nous subventionnons à fonds perdus la consommation de pétrole, tandis qu’en Allemagne le gouvernement fédéral cherche à favoriser le report modal vers les transports collectifs locaux en ramenant à 9 € par mois, pendant trois mois, le prix des abonnements mensuels.

    Porter plainte contre cette blague pas géniale mais pas idiote pour autant, c’est vraiment avoir du temps à perdre. Les services de la métropole feraient mieux de nous montrer leur attachement aux transports collectifs en les renforçant.

    Signaler
  4. MarsKaa MarsKaa

    Ouh ils sont tendus à la métropole ! Sujet sensible !
    La plainte n’a aucun sens. Si une blague du 1er Avril les déstabilise, et bien, ils vont avoir du mal à supporter la campagne des législatives !
    Le bateau prendrait-il l’eau avec la Fédération LR ?

    Signaler
  5. Brallaisse Brallaisse

    Comme disait Francis Blanche, certains ont la tête chauve,mais à l’intérieur.

    Signaler
  6. vékiya vékiya

    C’est même à ça qu’on les reconnait

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire