La Méridionale et la Corsica Linea lancent un appel commun à la grève

Équipage
Bref
Violette Artaud
27 Fév 2019 1

Le 8 mars prochain, les salariés de la compagnie maritime la Méridionale, comme ceux de la Corsica Linea, sont appelés par les syndicats à faire grève. Les premiers protestent depuis plusieurs semaines contre l’éviction de leur compagnie de deux lots sur cinq de la délégation de service public de l’appel d’offres pour la desserte de la Corse. Les seconds, via la CGT, ont décidé de soutenir ce mouvement de contestation.

“Si les salariés commettaient l’erreur fatale de rentrer dans le jeu [de la concurrence, ndlr] des actionnaires, il n’y aurait de victimes que du côté des personnels et de l’emploi dans les deux compagnies”, s’est exprimé Frédéric Alpozzo, secrétaire général CGT des marins de Corsica linea. Les salariés reprochent à la direction de la Méridionale leur manque d’engagement lors de la réponse à l’appel d’offres. La délégation de service public au centre des débats doit débuter en octobre et s’étaler sur 15 mois. Elle fait office de test pour la DSP suivante qui elle, doit durer 10 ans.

Source : La Provence et La Marseillaise

A la une

[Vidéos] “Ma prof m’a dit de ne pas dire que je viens de Félix-Pyat”
Ce jeudi, à 20 heures, Marsactu organise son septième débat au Théâtre de l'Oeuvre. Pour cette soirée, nous avons choisi de nous pencher sur...
L’horizon professionnel restreint d’une jeunesse défavorisée
Marsactu organise un nouveau débat de Marsactu ce jeudi soir, "Jeune, insère toi si tu peux". Pour réserver vos places, rendez-vous ici.Il a tout...
Le collectif Riverains de la plaine, avatar d’un quartier fracturé par la rénovation
Ils ont fait irruption dans le débat à l'automne, tandis que le chantier de rénovation de la Plaine s'installait sous les jets de pavés...
La halte ferroviaire d’Arenc, cinq ans et puis s’en va
Au pied de la tour La Marseillaise, un panneau estampillé SNCF et une machine pour éditer des billets signalent la présence d'une voie unique...
À la Castellane, la rénovation prend forme mais bute toujours sur l’avenir du centre social
C'était au printemps 2016, la démolition d'une barre de logements à la Castellane était retardée pour cause de bras de fer politique autour de...
Enseignants et parents du collège Versailles refusent trois ans de cours dans un chantier
Ils n'étaient qu'une petite centaine mais ont fait beaucoup de bruit. Ce jeudi matin, parents d'élèves, professeurs et élèves du collège Versailles, dans le...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    Encore un petit effort et le dépeçage sera terminé.
    SNCM est morte , remplacée par CORSICA LINEA qui rapatrie quasiment tout en Corse (ce qui est d’ailleurs absolument leur droit) mais qui pour Marseille est catastrophique. La Méridionale qui risque sur cette affaire très gros pour sa viabilité et donc aussi pour Marseille. avec son lot de perte d’emplois portuaires.
    A ce rythme là nous allons pouvoir libérer des anneaux pour la plaisance.La CCI Marseille pourra gérer un club nautique avec buvette et verser une redevance au GPMM. Et les croisiéristes vont tout sauver comme dab.
    Pôvre de nous.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire