La Méridionale et la Corsica Linea lancent un appel commun à la grève

Équipage
Bref
Violette Artaud
27 Fév 2019 1

Le 8 mars prochain, les salariés de la compagnie maritime la Méridionale, comme ceux de la Corsica Linea, sont appelés par les syndicats à faire grève. Les premiers protestent depuis plusieurs semaines contre l’éviction de leur compagnie de deux lots sur cinq de la délégation de service public de l’appel d’offres pour la desserte de la Corse. Les seconds, via la CGT, ont décidé de soutenir ce mouvement de contestation.

“Si les salariés commettaient l’erreur fatale de rentrer dans le jeu [de la concurrence, ndlr] des actionnaires, il n’y aurait de victimes que du côté des personnels et de l’emploi dans les deux compagnies”, s’est exprimé Frédéric Alpozzo, secrétaire général CGT des marins de Corsica linea. Les salariés reprochent à la direction de la Méridionale leur manque d’engagement lors de la réponse à l’appel d’offres. La délégation de service public au centre des débats doit débuter en octobre et s’étaler sur 15 mois. Elle fait office de test pour la DSP suivante qui elle, doit durer 10 ans.

Source : La Provence et La Marseillaise

A la une

Le parquet financier perquisitionne la vieille garde pléthorique de Jean-Claude Gaudin
Le parquet national financier est de retour au château. Il y a quelques jours, des gendarmes ont opéré de nouvelles perquisitions à l'hôtel de...
Faute de dialogue, la grève des femmes de chambre de l’hôtel NH s’enlise
C'est le 43e jour de grève. L'entrée principale de l'hôtel NH Collection est habillée de confettis de papier journal. Un mot signé de l'établissement...
Nouvelle information judiciaire ouverte pour harcèlement à Lidl Rousset
L'affaire Sansonetti est devenue un symbole du mal-être au travail, depuis le suicide de ce technicien de maintenance, sur le site de Lidl à...
Déguisés en touristes, militants et délogés interpellent Martine Vassal sur son indifférence
Ils sont entrés discrètement, au compte-goutte, en chemises et petites robes chics, quand on les croise plus souvent en t-shirt et pantalon. Ce mercredi,...
Travailleuses détachées à Arles, elles ont lancé l’alerte contre le servage moderne
Yasmine et sa cousine K. grandissent à Tarragone, en Catalogne, bien loin de la plaine fertile du pays d'Arles. En 2011, la crise les...
Au 11 rue d’Aubagne, les locataires vivent dans l’inquiétude et sous les étais
"Je rêve régulièrement que je suis sous les gravats, et que ma fille me cherche." Depuis le 28 février 2018, Nadia Bechari habite Noailles,...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    Encore un petit effort et le dépeçage sera terminé.
    SNCM est morte , remplacée par CORSICA LINEA qui rapatrie quasiment tout en Corse (ce qui est d’ailleurs absolument leur droit) mais qui pour Marseille est catastrophique. La Méridionale qui risque sur cette affaire très gros pour sa viabilité et donc aussi pour Marseille. avec son lot de perte d’emplois portuaires.
    A ce rythme là nous allons pouvoir libérer des anneaux pour la plaisance.La CCI Marseille pourra gérer un club nautique avec buvette et verser une redevance au GPMM. Et les croisiéristes vont tout sauver comme dab.
    Pôvre de nous.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire