La majorité présidentielle accepte l’alliance avec Renaud Muselier pour les régionales

Validé
Bref
le 2 Mai 2021
3
Renaud Muselier lors de son lancement de campagne, en présence de Martine Vassal, Jubert Falco et Christian Estrosi.

Renaud Muselier lors de son lancement de campagne, en présence de Martine Vassal, Jubert Falco et Christian Estrosi.

“Le bon sens voudrait qu’ils me soutiennent“, professait Renaud Muselier président sortant de la région Provence-Alpes-Côté d’Azur (LR) mercredi, lors de son lancement de campagne pour les élections régionales. C’est fait, par la voix du Premier ministre Jean Castex, dans le Journal du Dimanche : LREM ne déposera pas de liste en Paca et la tête de liste présentie Sophie Cluzel “et des représentants de la majorité parlementaire vont intégrer le dispositif conduit par Renaud Muselier”, indique-t-il.

Reste à savoir si Les Républicains entérineront l’alliance. Toujours selon le JDD, un conseil stratégique est organisé mardi matin, avant la commission nationale d’investiture, pour évoquer ce cas qui enfreint la consigne nationale du président de LR Christian Jacob. Si Renaud Muselier a le soutien des présidents des trois métropoles – Christian Estrosi à Nice, Martine Vassal à Marseille et Hubert Falco à Toulon – le scénario fait bondir des députés plus droitiers comme Éric Ciotti ou Julien Aubert. Un retrait du soutien de LR à la liste n’est pas impossible… sans aller jusqu’au dépôt d’une liste concurrente. Christian Jacob l’a affirmé lui-même ce dimanche.

À ce jeu là, la promesse de Renaud Muselier de ne pas conclure un “accord d’appareils” serait sauve.

Actualisation à 16 h 25 avec le communiqué de Christian Jacob

Source : Le Journal du Dimanche

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. julijo julijo

    aubert et ciotti bondissent !! pas trop haut quand même !
    tout le monde s’y attendait un peu, lou ravi a besoin de ratisser large, et lrem a besoin de postes pour ces “têtes de liste” qui n’ont aucune chance tous seuls….
    finalement, c’est une presque non-information, et personne n’est franchement surpris – sauf aubert et ciotti qui bondissent !-
    j’ai une pensée pour les électeurs de macron qui en 2017 pensaient voter pour “un projet”…” un monde nouveau”… et se retrouvent avec les vieux briscards et affidés divers de la liste de mumu. Quel choix !!
    il serait de bon ton, et surtout efficace, que la “gauche” et ceux qui s’en réclament finissent pas s’entendre (sans chercher à résoudre la quadrature du cercle) sur un programme simple finalement : sortir la région paca des mains et des choix de ces gens là.

    Signaler
  2. Hde mars Hde mars

    espérons que la gauche arrivera à une union en s’engageant à rester au deuxième tour

    Signaler
  3. MarsKaa MarsKaa

    Je ne comprends pas toute cette agitation du jour, on le savait, ils avaient annoncé la couleur, et Vassal montée à Paris, et Muselier, et Estrosi.
    Donc les Ciotti et consort, ils s’agitent pourquoi en fait ? Pour faire croire que LR et LREM ce n’est pas pareil ? Mais combien de LR Sarkozystes sont au gouvernement et à l’assemblée dans le groupe LREM ?
    Ciotti devrait rejoindre Mariani, c’est sa famille.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire