La mairie et l’aménageur de la Plaine déposent plainte après les dégradations au carnaval

Réponses
Bref
le 22 Mar 2021
3

La mairie a déposé plainte au lendemain du carnaval de la Plaine, ont annoncé les adjoints Yannick Ohanessian et Jean-Marc Coppola. Elle vise “des actes de violence aggravée sur la voie publique et des dégradations”. Même réaction de la part d’Aix Marseille Provence métropole, en début d’après-midi. La Soleam, aménageur de la place Jean-Jaurès, va également faire de même, annonce le président de son conseil d’administration Lionel Royer-Perreaut.

“Il y a aussi des plaintes de certains prestataires pour les aménagements que nous n’avions pas réceptionnés”, précise-t-il. Dans un communiqué, la société publique estime à 100 000 euros le coût des dégradations commises en marge du défilé. À ce stade, le parquet de Marseille, joint par Marsactu, a indiqué ne pas avoir ouvert d’enquête préliminaire.

Les événements de ce dimanche pourraient légèrement différer la réouverture complète de la place. “Alors que le chantier de réhabilitation devait être livré dans les prochains jours, actes de vandalisme et débordements retardent, une fois encore, la livraison tant attendue par les habitants et commerçants du quartier”, affirme la Soleam. Le carnaval affirme depuis des années son opposition au projet de réaménagement de la place qui contribue selon lui à la gentrification du quartier.

Actualisation à 17h30: Ajout du dépôt de plainte de le métropole

(avec Coralie Bonnefoy)

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Massilia fai avans Massilia fai avans

    Une petite question “le carnaval affirme depuis des années son opposition au projet de réaménagement de la place”. Etant donné que le carnaval n’a pas d’organisateur, de représentant, comme fait-il pour s’exprimer?
    Ou bien vous avez interviewé le caramantran, mais comme il a fini brulé hier, il ne peut plus s’opposer à ce projet? Un peu de précision M. Leforestier.

    Signaler
  2. patrick patrick

    Il y a ceux qui n’en peuvent plus de vivre cloitrés et qui qui font la fête quelques heures sans masque et il y a les cons qui cassent et nous emmerdent avec leur guerre à la gentrification. dommage que l’on ne retienne que les cons

    Signaler
  3. Maurice Maurice

    En matière de connerie, à Marseille, on est « à jamais les premiers ! »

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire