La mairie de Marseille imagine le marché de la Plaine avec 202 forains

Stands
Bref
le 28 Déc 2021
11
Le marché de la Plaine avant les travaux. (Image LC)

Le marché de la Plaine avant les travaux. (Image LC)

La mairie vient de présenter un plan pour le marché de la Plaine : celui-ci comprend 202 emplacements. Une énième déconvenue pour les forains de cette place qui sort à peine de trois ans de travaux. “Un engagement avait été pris en préfecture pour le retour de tous les forains en règle donc tout le monde remontera ou personne, s’est exprimé dans La Provence Titin Sanchez, du syndicat des marchés de France. Nous demandons que six ou sept jardinières d’arbres nains très détériorées soient retirées et que la trentaine de forains qui ne peuvent pas être installés le temps de ces petits travaux soient disposés autour de la place.” 

Depuis le début des travaux, les forains de la Plaine sont répartis entre le marché du Prado et celui de la Joliette. De son côté, la mairie estime avoir fait “le maximum pour assurer une fluidité sur le marché” et refuse de lever les jardinières. Le retour du marché est prévu pour le premier trimestre 2022 et une seconde réunion avec la Ville est prévue le 17 janvier.

Source : La Provence
+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Dark Vador Dark Vador

    “Tout le monde remontera ou personne” : j’espère que ce sera personne! Les forains ont pris leurs habitudes (certaines détestables) sur Prado et Joliette, qu’ils y restent!
    La place, hélas, est déjà suffisamment abimée, inutile de lui adjoindre ses “prédateurs naturels” 😥😥😥

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Tout est dit , d’autant plus que les abrutis ont déjà fait le job pour dégrader le coin.

      Signaler
  2. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Au fond, c’est simple, il suffit d’obéir aux ordres du représentant de ce “syndicat” : rasons les arbres, supprimons le mobilier urbain, donnons-lui les clés de la place.

    Ce Monsieur n’a pas l’air de comprendre que l’intérêt général ne coïncide pas toujours avec des intérêts particuliers. Personnellement, si des jardinières sont détériorées, j’opte pour leur rénovation plutôt que pour leur suppression.

    Signaler
    • Malaguena/Jeannine Malaguena/Jeannine

      j’adhère totalement , si les jardinières sont détériorées, elles ne l’étaient pas lorsqu’elles ont été mis en place, mais des soi-disant zadistes continuent la dégradation

      Signaler
    • Annnieday Annnieday

      Ce Monsieur est encore imprégné des vieilles méthodes de l’époque Gaudin.

      Signaler
  3. Oreo Oreo

    Je ne sais pas comment ce serait possible, mais il serait bon de ne reprendre que les forains respectueux de l’environnement : qui ne jettent pas les sacs en plastiques à tous les vents, qui ne plantent pas des clous dans les arbres pour présenter leur marchandise, qui laissent leur emplacement dans un état acceptable après leur départ, etc.

    Signaler
    • Malaguena/Jeannine Malaguena/Jeannine

      alors oui à l’époque où les forains y étaient ce n’était que sac plastique, porte manteaux etc.. mais idem pour les commerçants à Marseille en majorité aucuns ne plient ces cartons comme en Espagne ou dans d’autres villes de France !! et mieux des 9h30 les poubelles sont déjà pleines

      Signaler
  4. Bibliothécaire Bibliothécaire

    “tous les forains en règle”… Sans vouloir jeter l’opprobre sur cette profession, si ça se trouve il y aurait peut-être même des places de libres ?

    Signaler
    • petitvelo petitvelo

      c’est fort probable et ça ne ferait que renforcer les méritants qu profit des trompettes et autres menaçants

      Signaler
  5. Annnieday Annnieday

    Si les forains espèrent faire supprimer certains aménagements à leur seul profit, ils vont avoir une ZAD nouveau genre avec des habitants du quartier et pas nécessairement ceux qu’on a l’habitude de voir dans les ZAD. Les forains ne feront pas la loi

    Signaler
  6. Jean-Pierre Jean-Pierre

    Supprimer des jardinières pour permettre à une trentaine de forains de vendre leurs merdouilles à deux balles venant d’Asie et provenant d’une industrie qui participe à la destruction de l’environnement, à la production de déchets et à la perpétuation d’injustices sociales? Mais tu rêves, mon Titin !!
    Si ces jardinières sont retirées, on les réinstallera, et si on les enlève encore, on en remettra deux fois plus !

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire