La justice suspend l’autorisation du musée subaquatique au large des Catalans

Plouf
Bref
Violette Artaud
18 Avr 2019 4

La justice vient de couler le musée subaquatique. Alors que son ouverture au large des Catalans était prévue pour le 8 juin, le tribunal administratif a décidé de mettre un coup d’arrêt au projet qui fait des vagues depuis plusieurs mois (lire notre article). Plus précisément, la justice vient de suspendre l’arrêté autorisant l’association Les Amis du musée subaquatique de Marseille à utiliser des dépendances du domaine public maritime pour une durée de 15 ans.

Les raisons mises en avant par le tribunal sont un manque de publicité suffisante pour s’assurer de « l’absence de toute autre manifestation d’intérêt concurrente » pour occuper cet espace. Aussi, la justice estime que le dossier d’enquête publique n’est pas assez fourni soulignant le manque d’une « note de présentation du projet envisagé (…) pour permettre au public de donner un avis éclairé ».


A la une

L’État remet à plus tard le sauvetage de l’étang de Berre au bord de l’asphyxie
"Faut-il réhabiliter l'étang de Berre ?". Alors que l'état alarmant du site ne fait plus de doute (lire notre article), l'État vient de remettre...
L’éditorial de FOG qui fâche Bruno Gilles… et les journalistes de la Provence
Au sein des colonnes de La Provence, la plume de Franz-Olivier Giesbert, alias FOG, directeur éditorial du titre depuis 2017, va et vient avec plus...
Travaux ferroviaires sur la ligne Marseille-Aix : « modernisation » ou « projet dément » ?
Les voyageurs entre Marseille et Aix, et au delà vers les Alpes, verront-il un jour un service cadencé, à la régularité irréprochable comme cela...
La Bonne-mère, une basilique au bord de la crise de nerfs
Elle est un symbole de Marseille. Calée sur un ancien fort militaire dont elle tire son nom, elle est censée garder et protéger les...
Au sein de la gauche marseillaise, l’union, mais chacun à son rythme
Un "Mouvement sans précédent". Jeudi matin paraissait dans Libération un appel au "rassemblement inédit" pour les municipales à Marseille. Comme une impression de déjà-vu après...
Au tribunal, le squat Saint-Just tente d’obtenir un nouveau sursis
Est-ce le début de la fin pour le squat du 59 avenue de Saint-Just ? Après plusieurs reports, la première audience en vue de...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. KhambaliaKhambalia

    Suggestion de correction à l’auteur de l’article : l’arrêté est suspendu, et non annulé comme vous l’écrivez.
    L’ordonnance rendue aujourd’hui est une ordonnance de référé, dont l’objet est de suspendre ou non l’acte attaqué, en attendant le jugement définitif (dans plusieurs mois) qui décidera si l’acte est annulé.

    Signaler
  2. TaramaTarama

    Krr krr krr

    Ce truc est vaseux.

    Signaler
  3. MarsKaaMarsKaa

    Il y a des magistrats qui font leur boulot, (et des journalistes 😉 ). Refuser, et mettre à jour, les manquements et les abus de cetains, les petits arrangements entre « amis »… allez, ce n est que le debut, y a du boulot ! On va y arriver…

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire