Loi travail : trois relaxes pour des manifestants du 1er mai

Nullité
Bref
le 17 Juin 2016
5

Tous avaient été interpellés lors de fouilles préventives en marge de la manifestation du 1er mai, comme Jean-François N., la semaine dernière, dont le tribunal correctionnel de Marseille a prononcé la relaxe. Ce vendredi après-midi, trois militants interpellés et placés en garde à vue pour le motif de “détention d’armes par destination” viennent à leur tour de repartir libres, le tribunal ayant prononcé la nullité des procédures qui les concernent. L’un d’eux avait été arrêté en marge de la manifestation alors qu’il transportait des boules de pétanque, un autre un cutter, un feutre et du carton. Un quatrième prévenu, arrêté lors de la manifestation du 19 mai, a obtenu un renvoi au 17 septembre.

 

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. ptit-marin ptit-marin

    vivement l’interdiction des syndicats dans la magistrature, on en voit malheureusement le résultat!!
    que le Parquet fasse appel, vite!!

    Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      Vous êtes trop mou : il serait encore plus efficace d’interdire purement et simplement les magistrats, qui ont la déplorable habitude de vouloir appliquer la loi et respecter la procédure. La police suffit largement pour arrêter et mettre en prison les suspects.

      Signaler
    • Lecteur Electeur Lecteur Electeur

      Vivement la suppression du Parquet !

      Signaler
  2. jacques jacques

    @electeur du 8e : don’t feed the troll !

    Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      😉

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire