Jean-Claude Gaudin dit « oui » au rapprochement entre la métropole et le Département

FUSION
Bref
Benoît Gilles
14 Fév 2018 0

Son « oui » a résonné dans le salon du palais du Pharo où le président de la métropole réunissait la presse avant le conseil métropolitain de ce jeudi. Pour la première fois, Jean-Claude Gaudin se prononce clairement sur ce sujet : « Je souhaite le rapprochement de la métropole avec le département. Je crois que personne n’a à se plaindre de Martine Vassal depuis qu’elle dirige cette institution ».

Le président Gaudin est revenu sur la volonté d’Emmanuel Macron de faire fusionner plusieurs départements avec la métropole qui en est le centre. « Pour cela il faut changer la loi. LREM a 400 députés qui sont aujourd’hui hors sol. Ils voient bien que tout se passe sans eux. Mais la tradition veut qu’il y ait au moins deux ans entre une réforme électorale et les élections. Le premier ministre m’a dit qu’ils y réfléchissaient toujours et qu’il comptait le présenter d’ici la fin de l’année mais le temps passe vite ». En attendant, Jean-Claude Gaudin se donne pour mission de faire de la métropole un fait acquis alors que la maire d’Aix continue de militer pour construire une métropole autonome autour de sa commune.

0
commentaires

A la une

Métro Gèze : la métropole sort les rames
Non, on ne verra pas les fameuses armoires électriques car "le métro fonctionne en ce moment". À l'origine du retard considérable de la livraison...
À l’hôpital Nord, les manifestants désespèrent de voir un jour arriver le métro
Le choix du parvis de l'hôpital Nord, pour une manifestation en faveur d'un métro dans les quartiers Nord, a la force de l'illustration. À...
Policiers « escortés » par des scooters, un clip de rap à l’origine de la vidéo choc
"Regardez comment les policiers sont traités, et j'en ai plein d'autres des vidéos comme ça. Ce que je veux dire, c'est que ce sont...
« On apprend aux filles à se méfier de l’espace public »
Prendre les transports, aller d'un point à un autre dans la ville, s'arrêter sur une place, rentrer tard le soir... Que l'on soit homme ou...
Des quartiers Nord à la Belle de Mai, elles veulent une ville pensée pour elles
"On est toutes des militantes. On ne voulait pas faire la cuisine, on voulait faire des projets !" Comme ses amies du groupe Passer'elles...
« Si l’outrage sexiste est dans le code pénal, on pourra agir »
Lorsqu'une femme victime de violences arrive dans un commissariat, l'expérience n'est pas toujours aisée. À Marseille, le bureau d'aide aux victimes, rattaché à la...

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire