« Je suis candidate à l’élection du maire », Martine Vassal (LR) se déclare officiellement

Officiel
Bref
le 13 Sep 2019
16

Ce n’est pas vraiment une surprise. Martine Vassal, présidente LR de la métropole Aix-Marseille Provence et du département, a déclaré officiellement sa candidature pour les élections municipales ce vendredi. « Je suis née pour ça, pour réussir, pour faire réussir, car je crois en ce territoire », s’est-elle exprimée lors d’une conférence de presse au musée Regards de Provence.

En campagne non officielle depuis plusieurs mois, Martine Vassal sort enfin du bois après « un long cheminement […] en regardant et écoutant les Marseillais » « Vous pouvez m’applaudir ce n’est pas proscrit », a-t-elle conclu. Désormais ils sont deux avec Bruno Gilles à être candidat du même parti pour le même siège.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Electeur du 8eElecteur du 8e

    Je pose la question essentielle : le vendredi 13, ça porte bonheur ou malheur ?

    Et sinon, je pense que la langue de Mme Vassal a fourché quand elle a dit : « un long cheminement […] en regardant et écoutant les Marseillais ». Elle voulait probablement plutôt dire : « un long cheminement […] en finançant depuis 2016 la promotion de mon image personnelle par l’argent public départemental et métropolitain ».

    Signaler
    • TaramaTarama

      Ça dépend avec quel pied on marche dedans non ? ^^

      Signaler
  2. TaramaTarama

    On peut la refaire, en Français ?

    Signaler
    • Philippe LamottePhilippe Lamotte

      Ô la préparation grecque à la morue, je te la refais! Vassal étant une merde, si tu l’écrases du pied droit, tu seras chanceux, surtout que nous sommes vendredi 13. Mais tu le fais du pied gauche, tu es un chat noir. Capisce?

      Signaler
  3. Philippe LamottePhilippe Lamotte

    Méfi, la louve est sortie du bois! Elle va en faire tout feu à Marseille, comme elle le fait au département et à la Métropole!! Miséreux, pauvres, SDF, clandos, demandeurs d’asile, squatteurs, expulsés, évacués, délogés, tous aux abris!!!

    Signaler
  4. BrallaisseBrallaisse

    Le suspens devenait insoutenable.
    Enfin sa décision est prise, la dame de fer blanc va passer à l’action.
    Ce qui va être maintenant risible et pitoyable c’est le défilé de nos élus qui vont lui lecher les pieds pour un poste d’une part, et les crises d ‘amnésie concernant le Jean Claude, Jean Claude qui ?
    Un petit conseil à Bruno Gilles, un petit gargarisme avant d’ aller la voir, la couleuvre va être énorme.

    Signaler
  5. ISJISJ

    Jamais ça s arrête ces politiques de métier ( ils en font leurs métiers et non leurs fonctions , leurs mandats ) encore une avec ses casseroles ( emploi de proches ) nourrie au sein 😂de Gaudin …. c est ça le changement ? Ç est ça l avenir ? A non c est le ÇA clownesque de King …sortez vos frondes

    Signaler
    • Félix WEYGANDFélix WEYGAND

      Pour m’être frappé 2 mandats (12 ans… il faut l’avoir fait pour comprendre que ce n’est pas aussi rose que beaucoup le pense mais lugubrement ennuyeux…) tout en conservant mon activité professionnelle, je peux dire que ce n’est pas çà le problème.
      Lorsqu’on a un mandat de représentant du peuple (c’est bien de cela qu’il s’agit), dès lors qu’il s’agit d’une collectivité importante, il y a vraiment intérêt à pouvoir s’en occuper à temps plein : si l’on est dans la majorité pour rentrer dans les aspects techniques de sa délégation (sinon autant laisser faire les fonctionnaires…), si l’on est dans l’opposition pour contrôler scrupuleusement l’action de la majorité et jouer son rôle de critique (et il faut bien dire de ce côté que la gauche dans l’opposition au Conseil Municipal a été lamentable, du moins pendant les 6 ans que j’y ai passé, alors qu’en revanche la droite dans l’opposition à Jean-Noël Guérini au Conseil général, avec Vassal à sa tête a vraiment joué son rôle).
      Le problème c’est plutôt d’y faire une carrière complète et finir par ne rien connaître du monde extérieur et tout lire au travers de la politique politicienne…
      Je pense vraiment que le non cumul des mandats dans le temps (plutôt que simultanément) voire le recul de l’âge auquel on devient éligible (pour que les « jeunes » élus aient quand même une expérience préalable de la vie avant d’avoir un mandat) ne serait pas mal.

      Signaler
  6. BrallaisseBrallaisse

    Cher Félix,
    Vous venez de me tirer une larme. Vous m’avez ému concernant le sort de nos élus, a se demander pourquoi ils s’accrochent comme de véritables arapedes aux postes 😂

    Signaler
    • Félix WEYGANDFélix WEYGAND

      Facile à savoir : les arapèdes ne sont pas sensibles à l’ennui, dès qu’elles ont trouvé un trou sur un rocher, elles ventousent…
      Du coup la question de l’organisation des mandats d’élu, de leur cumul, de leur condition matérielle d’exercice, de reconversion et de retour à l’emploi après… sont cruciales pour éviter la prolifération des arapèdes… pour ne rien dire des crabes !!

      Signaler
  7. BrallaisseBrallaisse

    À ma connaissance élu n’est pas une profession.
    Nos élus du moins sur Marseille ont tous quasiment une profession, fonctionnaires ou retraités ou bien bénéficient d’avantages du type salarié du cabinet du maire.
    Alors le statut, le retour à l’emploi taratata.
    Le problème c’est que cette activité devient pour beaucoup d’entre eux leur principale source de revenus d’où cette mutation génétiques d’homo sapins vers arapedes

    Signaler
  8. Pascal LPascal L

    « élu n’est pas une profession » mais faire de la politique un peu quand même
    Les Athéniens avaient trouvé un système, le Démos. Une assemblée de quelques centaines de citoyens (hommes, faut pas pousser quand même !) tirés au sort pour un an. Du coup les riches payaient les lobbyistes de l’époque, les sophistes, pour imaginer les discours susceptibles d’obtenir les votes requis et ça marchait super bien face à des politiciens amateurs. Au fait pourquoi les télés et les journaux qui perdent de l’argent sont aux mains de milliardaires ? Je ne parle même pas des réseaux sociaux.
    D’autres ont pensé qu’il fallait y mettre des gens « compétents » mais les gens compétents ce sont ceux qui ont eu l’opportunité de faire des études longues donc majoritairement pas issus des classes populaires
    D’autres encore ont pensé au régime censitaire dans lequel seuls ceux qui ont assez d’argent pour avoir le temps de penser correctement auraient le pouvoir et le droit de vote
    Enfin d’autres héritent leur pouvoir par leur naissance. Pas seulement nos rois et princes mais les chefs de certaines tribus de ci de là dans le monde. L’argument principal en faveur de ce système c’est que ça évite de perdre du temps à chercher à qui donner le pouvoir.
    Il y en a même qui ont inventé des dieux qui leurs donnent la mission de diriger le monde.

    Maintenant moi je ne crois en rien de tout cela mais je n’ai pas envie de me présenter parce que je n’ai pas envie de me battre tous les jours. Alors je vote pour des pro ou semi pro car il n’y a quasiment que ça et je ne vois pas comment il pourrait en être autrement. J’essaie de choisir des nouveaux, les plus jeunes, même si ce n’est pas une garantie d’efficacité.
    M. Weygand a raison : il faut mettre en place un système qui permet à des citoyens de faire ce boulot pour quelques années sans y perdre trop de plumes sinon on doit choisir dans les catégories énoncées ci-dessus. Un seul mandat, et très correctement payé. Donc un système qui permet d’avoir des semi pro à défaut de pro. Mais je pense qu’on ne peux pas faire mieux.

    Signaler
    • BrallaisseBrallaisse

      Vous parlez de pro ou semi pro, oui sûrement mais nos élus marseillais sont bien moins que des amateurs.

      Signaler
  9. BrallaisseBrallaisse

    Cher Pascal,
    Vous venez de me rajeunir de quelques dizaines d’années quand à l’IEP d’Aix en Provence je suivais les cours du Pr Mattei plus particulièrement sur les phénomènes de Démocratie,par votre exposé. Malheureusement le personnel politique local pose problème face à cette professionnalisation.
    Félix et vous même avez raison mais en théorie, la vassalite sans jeu de mots de nos elus à un maire par intérêt de carrière et leurs faible niveaux

    Signaler
  10. BrallaisseBrallaisse

    Font que Marseille est dans cet état. Examinez le personnel politique local une équipe de de beniouiouisqui passent le temps à flatter le maire.
    Dès figurants qui jouent du clientelisme. Sans plus et surtout

    Signaler
  11. BrallaisseBrallaisse

    Pas des politiques.
    La politique n’est qu’un moyen de subsistance pour eux

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire