Les internes manifestent contre une formation raccourcie

Cric
Bref
Julien Vinzent_
18 Avr 2017 0

« La formation ne peut pas rentrer dans le débat sur les économies de santé. » Interne en 4e année, Julie Sigrand manifestait ce mardi comme une trentaine de ses collègues devant l’hôpital de la Timone. Ce mouvement s’inscrit dans le cadre d’une grève nationale contre la réforme du 3e cycle, en particulier le raccourcissement du temps de formation. Dans sa spécialité, la gastro-entérologie, deux années de post-internat viennent compléter les quatre ans d’internat. « C’est essentiellement là qu’on se forme aux endoscopies d’urgence », illustre-t-elle.

Pour les 700 internes des hôpitaux de Marseille (pour environ 2000 médecins), cette grève intervient dans un contexte de tension sur les effectifs, même si la tendance est nationale. De fait, « nous sommes responsables, certains n’ont pas été autorisés à quitter leur service, d’autres n’ont pas pu au regard du manque de personnel », précise Justin Breysse, interne en rhumatologie et membre du syndicat autonome des internes des hôpitaux de Marseille.

« Le temps de travail moyen est de 55 heures par semaine alors que la limite européenne est de 48 heures. Nous sommes la roue de secours de l’hôpital public. » Les internes espèrent que l’AP-HM mettra en place à partir du 2 mai des tableaux de service, comme elle s’y était engagée après le dépôt d’une plainte devant le tribunal administratif.

0
commentaires

A la une

Combat de coqs pour diriger la French Tech Aix Marseille

Un voyage aux États-Unis et des contrats plein les poches. Les entrepreneurs des 21 sociétés estampillées Aix-Marseille French tech (AMFT) sont encore un peu...

Treize espaces de lecture en danger, c’est la faute aux coupes...

Liquidation, tout doit disparaître. Il ne s'agit pas là d'une collection de la saison passée qu'on brade ou d'un commerce étranglé par les loyers,...

Des femmes journalistes de la Provence racontent leur « plafond de verre...

"Time's up !" C'est en reprenant le message de ralliement des actrices hollywoodiennes destinées à lutter contre le sexisme et le harcèlement dans le...

Qui pour diriger la RTM ?

Il a été nommé lorsque la communauté urbaine de Marseille était présidée par le socialiste Eugène Caselli, en 2008. Il a ensuite passé sans...

Le collège Rosa-Parks submergé par la violence ordinaire

Rafik n'est pas là pour illustrer quoi que ce soit, et pourtant, son attitude résume une atmosphère tendue. Le visage fermé, retenu par un...

La SNCF oblige ses usagers des quartiers Nord à circuler en...

"Ils voudraient accentuer la ghettoïsation, ils ne s'y prendraient pas autrement..." Mohamed Mourimoudou ne décolère pas. Enseignant en EPS au collège Elsa Triolet (15e)...

Vous devez être vous-même abonné pour écrire ou voir un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire