Grève des éboueurs de Derichebourg : un centre de transfert débloqué

Demi-mesure
Bref
Jean-Marie Leforestier
12 Oct 2017 4

Seul le centre de transfert des Aygalades est toujours bloqué ce jeudi matin. Les éboueurs de la société Derichebourg, en grève depuis ce mercredi, n’empêchent désormais plus l’accès au centre de transfert de la Capelette. Après la refonte des marchés publics de collecte des ordures ménagères et de nettoiement, certains salariés dénoncent des disparités dans les rémunérations. Selon nos informations, la métropole a demandé au préfet de faire intervenir les forces de l’ordre pour faire évacuer les lieux.

Emmanuel Brun, directeur général de Derichebourg, a estimé dans La Provence avoir “démontré aux salariés que leur appréciation était fausse et que leur pouvoir d’achat allait en fait augmenter”.

4
commentaires

A la une

Après une crise interne, les Restos du cœur perdent leurs maraudeurs
Place de la Joliette, jeudi soir, un point de distribution alimentaire attire du monde. En quelques minutes, des individus, hommes, femmes, défilent pour récupérer...
Le “système” Jibrayel vaudra un procès à l’ex député PS
Après Sylvie Andrieux, Henri Jibrayel. Après la condamnation de la première, l'autre ex député PS des quartiers Nord de Marseille (battu en 2017) comparaîtra...
Un projet de stade à l’Estaque incarne les rêves de grandeur de l’Athlético Marseille
Samedi à 18 heures, le GS Consolat relooké en Athlético Marseille joue son premier match à domicile de la saison de National 2, la...
Suicide au travail de Yannick Sansonetti : Lidl fait appel de sa condamnation
Lidl France a décidé de faire appel de la décision de justice lui imputant une responsabilité dans le suicide d'un de ses employés de...
À Tarascon, la papeterie polluante impunie rentrera-t-elle dans les clous ?
L'usine de pâte à papier Fibre Excellence Tarascon et le collectif « Halte à la pollution de Fibre Excellence » – composé de citoyens...
Après la tentative de suicide d’un des leurs, les migrants mineurs plus perdus que jamais
Ce n'est pas le premier rassemblement de mineurs isolés étrangers devant le conseil départemental. Mais ce jeudi 9 août, le contexte ajoute une note...
  1. eFrançoiseeFrançoise

    Un Macroniste probablement

    Signaler
    • leravidemiloleravidemilo

      Très certainement. Si on comprend bien, ils se plaignent de l’inégalité de traitement, à la lecture de leur bulletin de paye de septembre, et il leur répond, qu’ils ont mal compris et que” leur pouvoir d’achat ALLAIT EN FAIT augmenter” Du Macron dans le texte.

      Signaler
  2. toinetoine

    Ras le bol de leur grève à répétition!
    Il est temps d’arrêter de s’agenouiller à la moindre demande des syndicats d’éboueurs. Cela ne mène à rien et n’empêche pas les grèves d’être reconduites année après année!
    Il est temps de mettre un grand coup de pied dans cette fourmilière !

    Signaler
    • corsaire vertcorsaire vert

      Etes vous travailleur ou occupez vous un emploi fictif ?
      Vous êtes sans doute du genre à vous agenouiller devant votre patron !

      Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire