Festival électro Le Bon Air : reporter pour ne pas mourir

VU SUR LE WEB
Bref
le 7 Avr 2020
0
Le B-ON AIR 2017 © Florian Gallene-30_ballroom

Le B-ON AIR 2017 © Florian Gallene-30_ballroom

Quand pourrons-nous reprendre le chemin des festivals ? Personne ne le sait pour l’heure et cette crise liée à l’épidémie de coronavirus est un casse-tête pour les organisateurs. Dans ce monde, Le Bon Air est un petit. Indépendance des grands réseaux de production et jauge limitée à 5000 personnes, l’événement électro qui se tient chaque année à La Friche craint pour son avenir, détaille 20 minutes.

« Si on annule cet été, on est mort. Nous n’avons pas la taille et l’organisation des plus grands festivals, qui ont les reins beaucoup plus solides que nous, et des meilleures assurances », explique au quotidien Cyril Tomas-Cimmino, directeur du festival. Initialement programmé fin mai, le festival a coché une autre date : les 13, 14 et 15 juillet.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire