Fermée par la Ville, la boulangerie de la Plaine attend encore son arrêté de péril

Péril
Bref
le 26 Juin 2019
3

Un boulanger désemparé face à la fermeture pour cause de péril qui touche son commerce, au 61 place Jean-Jaurès. La Marseillaise détaille les mésaventures de Faycal Aoufi, 33 ans, gérant du Fournil de l’étoile, à qui les services municipaux ont donné, le 20 juin, « une heure pour partir », en même temps que les occupants de l’immeuble et du n°60.

Avec cinq employés au chômage technique, il se démène pour enclencher les procédures afin de limiter la casse, mais butte sur l’absence d’arrêté de péril en bonne et due forme. Une situation administrative compliquée que vivent beaucoup de personnes évacuées. L’assemblée de la Plaine, collectif du quartier, appelle à un rassemblement de soutien ce jeudi.

Source : La Marseillaise

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. PatjoubPatjoub

    Ma meilleure boulangerie du quartier… Avec des vrais croissants et des vrais pains au chocolat maison, pas du surgelé….
    avez-vous vu l’état du chantier ? Avez-vous vu comment depuis des mois on laisse la partie Sud de la place dans la terre battue, les trous la poussière ? Quel mépris pour les habitants et les commerçants de ne pas aménager un trottoir propre et provisoire, ou bien de ne pas phaser le chantier pour libérer cet endroit !
    tout le chantier est poussiéreux, bordélique. Mes trottoirs sont pleins de trous, il ne doit pas faire bon être une personne âgée. Et encore moins avoir une poussette.
    quant à la première tranche qui devait être livrée pour l’été, on en est loin ! Tout est commencé partout, rien n’est fini, une pagaille sans nom.
    n’est-ce pas scandaleux de gérer ainsi un tel projet ? Quand un projet a subi une telle contestation, la Métropole et la Soleam ne devraient-elles pas mettre un point d’honneur à faire un chantier exemplaire pour les riverains ? Et personne ne se plaint ?
    Les habitants sont dociles, je trouve… Peut-être faudrait-il des voix extérieures pour montrer l’état lamentable du quartier, et l’effet de ce chantier en deserrance ?

    Signaler
  2. Massilia fai avansMassilia fai avans

    Les habitants snt dociles ?
    Je ne suis pas sûr que les vigiles du chantier soit de cet avis, ils ont subit à mainte reprises les assauts des constestaires avec un grand nombre de jours d’ITT à la clé.
    Mais bon, c’est un autre débat qui à déjà eu lieu ici.

    Je suis plus préocupé par le sort de mon boulanger qui n’a pas été mis dehors par le chantier mais par une administration qui sort son parapluie et qui démontre chaque jour un peu plus son incurie. P.. 9 mois encore!

    Signaler
  3. petitvelopetitvelo

    Et que préconise la charte dans une telle situation ?

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire