Deux salariés de la Semivim placés en détention provisoire

Urgent
Bref
le 10 Déc 2021
2

Après plusieurs semaines de flou et des perquisitions réalisées ce mardi 7 décembre, le parquet de Marseille vient de clarifier ce vendredi la situation concernant l’affaire de la Semivim, l’office HLM de la Ville de Martigues. Par communiqué, la procureure de la République, Dominique Laurens, confirme qu’une information judiciaire a été ouverte le 14 octobre dernier pour des chefs de “corruption active et passive, trafic d’influence actif et passif, favoritisme et recel de ce délit ainsi que prise illégale d’intérêts et recel de ce délit” au sein du bailleur.

Sept personnes ont été placées en garde à vue, “dont la directrice du patrimoine et son compagnon”. Tous deux ont été mis en examen et placés en détention provisoire jeudi 9 décembre. La première pour corruption passive, favoritisme et prise illégale d’intérêts et le second pour les mêmes chefs, auxquels s’ajoute le trafic d’influence passif.

Dans le même temps, trois entrepreneurs soupçonnés “d’avoir rémunéré ces derniers par divers moyens (versements de sommes de l’ordre de plusieurs centaines de milliers d’euros, paiement de voyages à l’étranger ou encore de matériaux de construction) en contrepartie de l’octroi de marchés publics” ont aussi été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire.

+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Patafanari Patafanari

    Aveuglés par l’amour.

    Signaler
  2. julijo julijo

    pour tous les organismes qui gèrent le logement social on finira par avoir du mal à repérer ceux qui bossent normalement !
    il doit être sympa le pot de confiture, facilement accessible en plus.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire