Deux immeubles rue d’Aubagne “déconstruits” pour permettre la poursuite des secours

Déconstruction
Bref
Benoît Gilles
7 Nov 2018 2

La déconstruction de deux immeubles de la rue d’Aubagne va commencer ce soir. Il s’agit des immeubles 69 et des étages supérieurs du n°71 qui jouxtent les trois immeubles qui se sont effondrés ce lundi. “Nous avons pris cette décision car le 69 risquait de s’effondrer sur les marins-pompiers qui cherchent toujours d’éventuels victimes”, indique Julien Ruas, adjoint au maire en charge de la sécurité, lors d’un point presse au poste de commandement des secours.

“Le terme de déconstruction correspond à une action progressive. C’est un travail régulier, lent, qui va être mené par la pelleteuse”, complète le préfet Dartout également présent. Cela n’écarte pas, selon les autorités, la possibilité de retrouver les deux dernières victimes vivantes. “Même si ces chances sont très minces, nous ne perdons pas espoir”, assure l’amiral des marins-pompiers, Charles-Henri Garié. La démolition des deux immeubles doit durer 24 heures. Les secours pourront ensuite reprendre. Une expertise sera également menée sur les autres immeubles de la rue d’Aubagne et de la rue Jean-Roque, pour déterminer s’ils sont de nouveau habitables.


A la une

Évacuations : 31 familles définitivement relogées, 1 131 personnes toujours à l’hôtel
"Ils ne veulent voir qu'une ou deux personnes alors on n'y va pas. On attend ensemble dans le hall et on pose nos questions...
[C’est mon data] Où sont les 22 000 hectares de terres agricoles bétonnées depuis 25 ans ?
Prenez une carte de Marseille. Enlevez quand même un petit bout du massif des calanques. Vous avez une idée de la surface de terres...
Jean-Noël Consalès : “90% du maraîchage de la métropole est consommé à l’extérieur “
Rarement le contenu de nos assiettes a autant servi de miroir à notre civilisation. La qualité de ce qu'on mange, comment et où ces...
La marina fantôme cachée derrière le hangar J1
Derrière le projet du hangar J1, il y a un loup voire, vu le contexte marin, un requin. La métaphore animale est de rigueur...
Romain Capdepon : “Dans les réseaux, on voit d’abord les minots mais sans rien savoir d’eux”
Pour les "Minots" dont parle Romain Capdepon, il y a, au commencement, l'espoir de côtoyer un "destin social acceptable". Le premier livre du chef de rubrique...
BG
Plan d’urbanisme : “Il y a une volonté politique latente d’embourgeoiser le centre-ville”
Depuis ce lundi et jusqu'au 4 mars prochain, la métropole soumet à enquête publique l'un des documents clefs du développement des 18 communes qui...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. LaPlaine _LaPlaine _

    Au-delà du drame initial, cette nouvelle étape de “déconstruction” montre bien qu’une bonne partie de la rue (et bien d’autres immeubles à Marseille) aurait dû être partiellement voir totalement reconstruite. Là est le marqueur de 25 ans de paresse municipale.

    Signaler
  2. corsaire vertcorsaire vert

    Quels “experts ” ? les mêmes assassins que les précédents ?

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire