Déchets : seul un tiers des restaurateurs du cours d’Estienne-d’Orves se sont mis en règle

Rentrée
Bref
le 31 Août 2022
9

Les poubelles vont-elles à nouveau s’entasser sur le cours d’Estienne-d’Orves ? Sans doute, selon les derniers échos de la métropole Aix-Marseille Provence, qui prévoit de ne plus assurer le ramassage du secteur à partir de ce jeudi 1er septembre. Selon les derniers chiffres communiqués dans La Provence par Yves Moraine, l’élu qui suit le dossier, un tiers seulement des restaurateurs ont souscrit un contrat auprès d’un prestataire privé comme ils auraient dû le faire.

Mi-juillet, après quinze jours d’empilement des ordures, la métropole avait accordé un délai aux professionnels pour s’organiser. Elle considère en effet le cours d’Estienne-d’Orves et ses environs comme une zone d’activité commerciale, qui sont désormais exclues du service public. Dans le quotidien, Yves Moraine exclut tout nouveau report.

Source : La Provence

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Brallaisse Brallaisse

    Face à Moraine,les restaurateurs tremblent.

    Signaler
  2. Forza Forza

    Quelqu’un saurait me dire à quel titre Moraine est régulièrement nommé par la Métropole pour aller négocier les problèmes de ramassage des déchets ? (avec les brillants résultats que l’on sait). Je ne vois rien qui y fasse référence dans ses multi cartes.

    Signaler
  3. Jean Pierre RAMONDOU Jean Pierre RAMONDOU

    ” [La Métropole] considère en effet le cours d’Estienne-d’Orves et ses environs comme une zone d’activité commerciale, qui sont désormais exclues du service public.”
    Il n’y a pas que des restaurants ou autres commerces sur le Cours d’Estienne-d’Orves.
    Qu’en est il pour les habitant non commerçant ?

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Comment donc différencier les “garis (rats)” issus des poubelles des restaurateurs et ceux des habitants non commerçants au niveau de la ville ou de la métropole ?.Qui a donc la responsabilité des garis marseillais ?
      Moraine a là une mission de médiation passionnante.

      Signaler
  4. jacques jacques

    Fastoche! Les tarifs des restaurateurs sont mieux nourris because les clients en laissent la moitié dans l’assiette tellement c’est mauvais.🤢

    Signaler
    • jacques jacques

      “Garis “, pas tarifs

      Signaler
  5. Tarama Tarama

    On a bien fait de leur laisser deux mois supplémentaires pour se conformer à la règle (non).

    Signaler
  6. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Dans cette affaire comme dans d’autres, la pédagogie et les délais montrent leur efficacité : nulle. Face à la bêtise et au je-m’en-foutisme, seule la répression vaut : nul doute que Moraine va montrer ses petits muscles à des professionnels qui estiment que leurs petits intérêts pèsent plus lourd que les lois et règlements en vigueur. Et qui font partie de sa clientèle électorale.

    Signaler
  7. ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

    Ah Yves Moraine, il y avait longtemps, expert en stratégie du pourrissement.
    Laissons les habitants (dont votre serviteur) patauger dans la merde. Après tout le bureau de vote 0121 n’a pas voté Bernasconi. Ils n’ont que ce qu’ils méritent
    Et les restaurateurs, quand ils verront qu’au lieu d’avoir à faire à la métropole et au gentil Monsieur Moraine ils vont être confrontés aux khmers rouges et verts de la mairie… c’est en pleurant qu’ils imploreront la « cheffe naturelle » de reprendre les choses en main.

    Moraine, un choix judicieux.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire