Couvertures des demandeurs d’asile jetées à la halle Puget : le Défenseur des droits enquête

Observateur
Bref
Lisa Castelly
17 Avr 2019 0

Le Défenseur des droits s’intéresse aux opérations de nettoyage de la Halle Puget, dans le centre de Marseille, lors desquelles les affaires de demandeurs d’asile qui y dorment – couvertures, duvets, matelas – sont régulièrement mises à la benne. Une pratique assumée par la métropole, et attestée par des vidéos publiées par Marsactu. Le collectif Migrants 13-Al Manba avait interpellé fin mars le Défenseur des droits à ce sujet. Une interpellation qui a bien été prise en compte, a annoncé ce mercredi lors d’une conférence de presse le coordonnateur des délégués du Défenseur des droits dans les Bouches-du-Rhône Christian Severan. « Nous avons bien été saisis de ce dossier, qui a été directement pris par les services du Défenseur des droits à Paris. On aurait pu penser qu’il serait traité par le service chargé des discriminations, mais il a été pris par celui de la déontologie et sécurité », a-t-il souligné.

Les équipes de Jacques Toubon vont donc enquêter sur la situation et instruire le dossier en sollicitant les parties concernées, et notamment la métropole. À Calais et Paris, la destruction d’effets personnels de migrants avait déjà fait l’objet de recommandations à l’État pour limiter « la chasse aux points de fixation ».


A la une

La Bonne-mère, une basilique au bord de la crise de nerfs
Elle est un symbole de Marseille. Calée sur un ancien fort militaire dont elle tire son nom, elle est censée garder et protéger les...
Au sein de la gauche marseillaise, l’union, mais chacun à son rythme
Un "Mouvement sans précédent". Jeudi matin paraissait dans Libération un appel au "rassemblement inédit" pour les municipales à Marseille. Comme une impression de déjà-vu après...
Au tribunal, le squat Saint-Just tente d’obtenir un nouveau sursis
Est-ce le début de la fin pour le squat du 59 avenue de Saint-Just ? Après plusieurs reports, la première audience en vue de...
Le Cabaret aléatoire et Anaïs Bourdet travaillent ensemble à un monde de la nuit plus sûr
Le 23 juin dernier, la Marseillaise Anaïs Bourdet annonçait mettre fin à un projet qu'elle portait à bout de bras depuis 2012 : son...
Le Rex, l’immeuble d’Istres où le parquet financier cherche « une association de malfaiteurs »
C'est un immeuble moderne, comme les villes en produisent à la pelle, au coin de boulevards passants d'Istres. À une grosse centaine de mètres...
Faute de pouvoir encadrer les sportifs, la Ville démonte des équipements du stade Vallier
La ville de Marseille a une politique sportive paradoxale. D'un côté, elle organise "le tremplin sport" qui donne la possibilité à des enfants d'expérimenter...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire