Comme Marseille, La Ciotat touchée par l’habitat en péril

Désordres
Bref
le 21 Nov 2019
1
Photo : Violette Artaud

Photo : Violette Artaud

À l’image du centre-ville de Marseille, celui de la Ciotat aussi, semble avoir été touché par vague d’évacuations. Ainsi, dans une moindre mesure, une vingtaine d’arrêtés de péril ont été pris dans le centre de cette ville de 35 000 habitants depuis le drame de la rue d’Aubagne, informe La Marseillaise. Si certains immeubles ont pu être réintégrés, ce n’est pas le cas de tous. À l’instar du 8 et 10 rue des Frères-Arnoux qui « présentent des défauts majeurs dans leur structure ».

« Je ne comprends pas comment on peut laisser de pareils immeubles se délabrer ainsi ! », s’indigne un des locataires auprès du quotidien qui rappelle que ce constat n’a pas empêché le maire Patrick Boré (LR) de recevoir une Marianne d’Or « pour la renaissance du centre-ville ». Un périmètre de restauration immobilière a été lancé en 2002, dont une des multiples suites est confiée à la société publique locale Soleam, celle-là même qui est en charge de l’opération grand centre-ville à Marseille.

Source : La Marseillaise

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Brallaisse Brallaisse

    Tiens, tiens. Élus LR et Soleam. Il ne manque plus que les noms des promoteurs immobiliers.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire