Chahutée par les syndicats, la directrice générale de l’AP-HM réaffirme sa feuille de route

Seringue
Bref
Julien Vinzent
16 février 2017 0

Non elle n’a pas promis « du sang et des larmes » au personnel des hôpitaux de Marseille, avec une énième plan d’économies affectant leurs conditions de travail et « mettant en danger les patients ». Ce jeudi face à la presse, la directrice générale de l’AP-HM Catherine Geindre a tenté de répondre aux critiques des syndicats, qui ont chahuté ses vœux en janvier, et plus globalement du personnel, dont La Provence se faisait l’écho la semaine dernière.

À la célèbre citation de Churchill, Catherine Geindre préfère celle de Clémenceau : « Il n’y a qu’une façon d’échouer, c’est d’abandonner avant d’avoir réussi », ajoutant « nous sommes tout près de réussir ». Arrivée en avril 2015 à la tête de ce mastodonte aux 12 000 agents plombé par plus d’1 milliard d’euros de dettes, elle défend ses orientations esquissées en mars 2016 : le plan d’économies « n’est pas l’alpha et l’oméga ou un diktat de Paris mais est nécessaire pour pouvoir porter notre projet stratégique, le premier depuis 2009 ».

Dans la balance, elle souligne que cette « trajectoire vertueuse » débloquerait en retour « une aide massive de l’État pour accélérer un projet de modernisation d’envergure, comme l’AP-HM en attend depuis 10 ans ». L’ordre de grandeur évoqué, « plus de 200 millions d’euros », permettrait notamment la reconstruction de la vétuste maternité de la Conception. Catherine Geindre annonce qu’elle signera la semaine prochaine des arrêtés visant à « déconcentrer » la gestion aux directeurs de site (Timone, Nord, etc.). C’est à eux qu’il reviendra de faire appel à des intérimaires pour suppléer les absences chroniques et gérer les pénuries de stéthoscopes ou de draps… En attendant la « réussite » promise.

0
commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire ou voir un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire