Cagnotte de Renaud Muselier en soutien aux policiers, Leetchi dément tout trucages

Robot
Bref
Clara Martot
10 Jan 2019 23

Lancée le 8 janvier par le président de la région Renaud Muselier, la cagnotte Leetchi en soutien aux forces de l’ordre atteint des montants exorbitant. Ce jeudi, le million d’euros a été franchi, et les contributions ne cessent d’affluer. Amenant plusieurs internautes sceptiques à dénoncer des “faux dons” effectués par des “robots”, graphiques à l’appui. En cause, selon eux : des dons à intervalles presque parfaitement réguliers, et plus étrange encore, principalement la nuit. Un contributeur du site yetiblog.org affirme ainsi avoir relevé le montant de la cagnotte en rafraîchissant constamment la page internet, et ce, dans la nuit de mercredi à jeudi entre 4h et 5h du matin.

“1.869 généreux donateurs insomniaques rajoutant la somme extravagante de 52.265,28 euros entre 4h27 et 5h24 du matin, le phénomène était très très bizarre”, conclut-il. Le raisonnement est illustré par des graphiques non sourcés, œuvres d’un deuxième internaute, qui ne tardent pas à circuler sur les réseaux sociaux.

Contacté par un journaliste du Huffington Post, Benjamin Bianchet, DG de Leetchi, justifie l’afflux nocturne des dons par… un simple problème d’affichage du à “l’exposition médiatique exceptionnelle” de la plateforme : “dans la journée de mercredi, nous avons subi un ralentissement qui a freiné la validation et donc l’affichage en temps réel des sommes versées. (…) Il y a eu un effet file d’attente et le rattrapage du retard accumulé s’est fait graduellement tout au long de la nuit. D’où cette impression de montants augmentant de manière automatique”. Un problème d’affichage qui s’explique donc aisément, et pas qu’a posteriori puisque mercredi soir déjà, un tweet de Leetchi avait prévenu des turbulences qui risquaient de survenir dans la nuit.


A la une

Le parquet financier perquisitionne la vieille garde pléthorique de Jean-Claude Gaudin
Le parquet national financier est de retour au château. Il y a quelques jours, des gendarmes ont opéré de nouvelles perquisitions à l'hôtel de...
Faute de dialogue, la grève des femmes de chambre de l’hôtel NH s’enlise
C'est le 43e jour de grève. L'entrée principale de l'hôtel NH Collection est habillée de confettis de papier journal. Un mot signé de l'établissement...
Nouvelle information judiciaire ouverte pour harcèlement à Lidl Rousset
L'affaire Sansonetti est devenue un symbole du mal-être au travail, depuis le suicide de ce technicien de maintenance, sur le site de Lidl à...
Déguisés en touristes, militants et délogés interpellent Martine Vassal sur son indifférence
Ils sont entrés discrètement, au compte-goutte, en chemises et petites robes chics, quand on les croise plus souvent en t-shirt et pantalon. Ce mercredi,...
Travailleuses détachées à Arles, elles ont lancé l’alerte contre le servage moderne
Yasmine et sa cousine K. grandissent à Tarragone, en Catalogne, bien loin de la plaine fertile du pays d'Arles. En 2011, la crise les...
Au 11 rue d’Aubagne, les locataires vivent dans l’inquiétude et sous les étais
"Je rêve régulièrement que je suis sous les gravats, et que ma fille me cherche." Depuis le 28 février 2018, Nadia Bechari habite Noailles,...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. TaramaTarama

    Les gens savent qu’ils payent des impôts pour la police ?

    Et l’action du gouvernement pour interdire la cagnotte pour le “boxeur” est indigne (voir Schiappa qui demande aux banques de fournir les noms des participants).

    Signaler
  2. Input-OutputInput-Output

    C’est très bizarre en effet… Une action purement publicitaire d’un élu en perte de notoriété qui, par le simple relais qu’en font les médias, incite des citoyens qui sont dans la rue pour défendre essentiellement leur pouvoir d’achat à dépenser des centaines de milliers d’euros pour financer des fonctionnaires qui sont déjà payés et qui ont un emploi à vie, c’est plus qu’étrange…

    Signaler
  3. julijojulijo

    Et il y a combien sur la cagnotte pour les sinistrés de la rue d’aubagne, et les gens déplacés de leurs immeubles insalubres ??? combien ???
    Ah, il n’y a pas de cagnotte sur leetchi !
    La compassion de muselier ne va pas jusqu’à l’efficacité !!! juste par vengeance idiote…..question d’exister. Mais il n’existe pas lou ravi….
    l’attitude des “politiques” est hystérique.
    Tenter d’opposer une générosité à une autre plutôt factice…il n’y avait que muselier pour avoir cette idée malsaine.

    Signaler
    • TaramaTarama

      10000€ environ pour la rue d’Aubagne.

      Et Muselier fait le tour des plateaux tv parisiens.

      Signaler
  4. lilicublilicub

    Muselier c’est pas lui qui voulait casser du syndicaliste CGT il y a quelques années… On comprends pourquoi il cagnote pour la police… ET Marlène Schiappa va même exiger de connaitre la liste des donateurs pour s’assurer qu’un dénommé Orban, parti de l’étranger, n’a pas versé quelques euros dans cette cagnotte.

    Signaler
  5. Félix WEYGANDFélix WEYGAND

    Je pense (et ce sans avoir de sympathie particulière pour Renaud Muselier) que ceux et celles qui expriment leur sympathie pour les “Gilets Jaunes” et qui du coup s’étonnent du succès de cette cagnotte ne sont vraiment pas conscient-e-s de quelque chose :
    Il y a un immense raz-le-bol face au mouvement des “Gilets Jaunes”, contrairement à ce qui apparaît au travers des médias (qui même s’ils sont conspués par les Gilets Jaunes ont assuré et assurent encore l’essentiel de la notoriété de ce mouvement), le mouvement des Gilets Jaunes n’est pas globalement et universellement soutenu par une large majorité de français. On peut même comprendre la colère et les motivations des Gilets Jaunes et en avoir raz-le-bol de n’entendre parler que de cela à longueur de journée, de perdre du temps aux péages à cause d’eux et enfin être révulsé par les casseurs.
    C’est surtout cela qui fait le succès de la cagnotte de Muso pas nécessairement une sympathie pour lui.

    Signaler
    • julijojulijo

      Votre point de vue est très respectable, mais ne se base-t-il pas sur une vue tronquée de la situation ?
      “selon les sondages” et on sait qu’ils sont souvent manipulés, ne serait-ce que pas le contenu des questions posées, le mouvement des GJ reste sinon largement du moins correctement majoritaire…66 % de soutien aujourd’hui.
      Et si on perd du temps au péages, sur les ronds points depuis maintenant un mois et demi….c’est surtout parce que le gouvernement actuel a été incapable de répondre rapidement aux revendications largement exprimées !
      Alors, oui, plusieurs semaines après, les GJ ça part un peu dans tous les sens, il y a beaucoup d’interrogations, de revendications mal comprises, et de soutiens parfois malvenus…..mais aujourd’hui, le gouvernement est-il cohérent ? nous entendons du matin au soir des déclarations de tel ou tel ministre contredites quelques heures après, parfois par celui qui les a énoncées….
      Je pense souvent qu’il y a de l’hystérie dans l’air/aire politique aujourd’hui et que c’est inquiétant, dagereux … mais qui gouverne ? macron et sa start up, ou les GJ ?? qui a les manettes de décision ?
      il ne faudrait pas se tromper d’adversaire.

      Signaler
    • Félix WEYGANDFélix WEYGAND

      @ Julijo
      Oui et non.
      Oui je suis d’accord avec vous sur le fait que tant le gouvernement que la présidence ne savent pas “à quel saint se vouer” et disent tout et son contraire dans la même journée, ce qui envenime les choses.
      Oui aussi sur la fiabilité des sondages. D’abord il est très incertain de se fier aux réponses à une question que l’on pose pour la première fois, ce sont les comparaisons temporelles et les tendances qui sont généralement plus fiables : le sens d’évolution d’une tendance à la hausse ou à la baisse est assez sûr, le niveau des points que l’on mesure très incertain. De même l’interprétation des réponses aux questions dépend beaucoup des implicites que contient la formulation de la question : je suis hostile au mouvement des gilets jaunes, mais je partage que l’on soit malheureux, en colère ou exaspéré d’avoir du mal à boucler ses fins de mois et je comprends que l’on soit heureux de se retrouver solidaire dans la chaleur d’un groupe qui donne le sentiment de ne pas avoir tort de l’être et de ne pas être seul à être en colère. Donc selon comment on me pose la question on va me compter pro- ou anti- Gilets jaunes.
      Non, si en France (plus que dans aucun autre pays, y compris des pays objectivement beaucoup plus mal lotis) on a un tel sentiment de frustration et d’injustice ce n’est pas dû (seul) fait du gouvernement actuel (tout au plus a-t-il 18 mois de responsabilité), le phénomène est plus ancien, n’a pas que des racines socio-économiques et aussi des sources dans note rapport culturel à la politique. La France c’est le pays du “politique”, puisqu’on en attend beaucoup on est d’autant plus frustré d’en être si mal satisfait. Les pays où il n’y a pas cette culture en souffre moins, ce qui ne veut pas dire que leur sort soit objectivement meilleur.
      Enfin le gouvernement a répondu aux attentes des Gilets jaunes sur la partie qui a été compréhensible : le prix du carburant a baissé (tout seul), les taxes supprimées, le seuil de la CSG sur les retraites repoussé, des actions sur les bas salaires réalisées (compliquées à comprendre et bien entendu pour les personnes concernées, jamais complètement satisfaisantes, mais où a-t-on vu qu’on était jamais satisfait complètement de ce que l’on gagne ?), un débat pouvant déboucher sur des transformations institutionnelles proposé et organisé (je pense personnellement que c’est une connerie, mais ce n’est pas mon avis qui compte, c’est celui de ceux/celles, Gilets jaunes, qui réclament de pouvoir s’exprimer et d’être entendus).

      Signaler
    • julijojulijo

      Mr felix weygand, on ne sera jamais d’accord je crois pour ce qui concerne votre dernier paragraphe, entre autres.
      Dans votre texte, oui macron a une responsabilité lourde. En effet, il y a au moins 20 ans que les “choses” se dégradent, et tout n’est pas du fait de macron, mais il est arrivé en ayant suscité des électeurs un espoir de “nouveau monde”, pour abréger (électeurs qui avouent se mordre les doigts de s’être fait berner -78 % de mécontents) et les décisions qu’il a pris le plus rapidement (suppression de l’isf, par exemple, cice…et augmentation de la csg…apl…) ont montré une telle arrogance, un tel mépris des “petites gens” que la colère est montée finalement assez vite. Son surnom de président des riches est quand même assez largement mérité. Les quelques mesures (brumeuses) sur la TH seront appliquées plus tard…
      Dans votre paragraphe de fin, vous annoncez que le gouvernement a répondu aux attentes des Gilets jaunes !!!!!!
      l’essence a baissé, toute seule, rien à voir avec macron. la csg est supprimé pour une petite partie des retraités, les augmentations de 100 euros, je crois, sur les bas salaires, étaient promises de toutes façons….et sont loin de concerner beaucoup de monde, les couples par exemple. etc, etc…. on ne doit pas vivre au même endroit, moi c’est à Marseille, 12e.
      Le grand débat annoncé ?…pour l’instant ils ne savent même pas comment le diriger, l’épisode jouanno est baroque….et ils ont déjà posé des “oukases” : pas de recul sur l’isf, par exemple… personne n’y croit vraiment (heureusement), et sûrement pas le gouvernement, vu la façon dont il s’y prend. (moi aussi je pense personnellement que c’est une connerie, ayant déjà participé à un grand débat sur l’éducation il y a une dizaine d’année : une usine à gaz qui n’a servi à rien)
      Non, ça ne suffit pas les mesures de macron, parce que c’est le cas. le gouvernement répond par de la provocation sur la sécurité à des revendications qui gênent, mais qui sont la plupart légitimes.
      Oui, on n’en a jamais assez…mais encore faut-il en avoir un peu. et la misère dans notre pays augmente, alors que les dividendes n’ont jamais autant prospéré… les inégalités sont trop flagrantes.
      Il n’est pas besoin d’avoir fait l’ena ou polytechnique pour se rendre compte que les vieilles recettes libérales qui fonctionnent depuis une trentaine d’années, ne marchent plus…rien ne ruisselle.

      Signaler
    • julijojulijo

      un petit détail que j’ai oublié, mais qui est…déconcertant ??
      macron a demandé aux entreprises qui le peuvent d’offrir des primes exceptionnelles en fin d’année, et celles ci seront défiscalisées !!! les TPE et PME qui en auraient les moyens se réjouissent mais ne rêvent pas trop…mais les grandes entreprises du CAC40 et à côté, qui offrent régulièrement des primes de noël sont contents….fiscalisées avant….elle ne le seront plus à hauteur de 1000 euros, je crois !!! pas mal, encore un cadeau aux patrons…….
      J’ai mauvais esprit.

      Signaler
    • Félix WEYGANDFélix WEYGAND

      Julijo, pour ma part il ne s’agit pas d’être d’accord mais de débattre en argumentant (nous sommes certainement d’accord sur plein de choses et aussi sur le fait que ni l’un ni l’autre n’avons sans doute tout le temps raison, même sur des sujets où nous pourrions être du même avis). En revanche il y a quand même des faits :
      1°) En moyenne en France en 2015 la retraite est de 1376 € (1740 pour les hommes et 1050 pour les femmes). Elle est supérieure à 2000€ pour les cadres et significativement pour les retraités du public (un peu du fait des avantages des régimes mais surtout de la sureprésentation des cadres dans le public par rapport au privé). Donc si l’on exempte d’augmentation de la CSG toutes les retraites de moins de 2000€ on exempte beaucoup de monde et pas “une petite partie des retraités” et a fortiori pas des retraitées.
      2°) Les inégalités se creusent mais les premières victimes en sont les jeunes https://www.inegalites.fr/Revenus-selon-l-age et pas les plus âgés. C’est donc mon opinion qu’il n’est injuste de demander un effort à ces derniers. Je précise que j’ai moi même 60 ans, ce n’est donc pas une revendication corporatiste, par contre prof d’étudiants qui ont entre 20 et 25 ans je vois tous les jours les difficultés de jeunes issus des milieux populaires à finir leurs études sans galèrer gravement, j’en vois qui ne peuvent pas les finir faute de pouvoir se rendre en cours… (et “mes” étudiants sont des privilégiés puisqu’ils bouclent de “bonnes études” qui leur faciliteront une “bonne” et rapide insertion professionnelle…)
      3°) Sans vivre dans le 12eme (et en ayant passé l’essentiel de ma vie dans le 13eme) je sais que la misère persiste en France https://www.inegalites.fr/La-misere-persiste-en-France ; toutefois bien moins qu’ailleurs, et surtout repose sur des phénomènes qui n’ont pas grand-chose à voir avec les revendications des Gilets jaunes (je ne les ai pas entendu réclamer le “revenu universel” ou l’augmentation des minima sociaux ou un grand plan de lutte contre l’illettrisme et l’illectronisme ou le recensement effectif de tous ceux et toutes celles qui ont des droits sociaux mais qui ne les utilisent pas par ignorance (ou dignité mal placée).
      3°) La défiscalisation de la prime s’entend comme non prise en compte dans le calcul de l’impôt sur le revenu de ceux qui la perçoivent, ce n’est donc pas un “cadeau aux entreprises” de ce point de vue là. Elles ne supportent effectivement pas de cotisations sociales ni patronales. Les entreprises ne paient de toutes façon pas d’impôts sur les primes ou les salaires (des cotisations sociales, oui, mais c’est différent), mais sur le Résultat quand il est bénéficiaire, donc tout ce qu’elles dépenses avant la dernière ligne du compte d’exploitation vient forcément abaisser cet impôt sans que ce soit un cadeau.
      4°) Sur le reste je crois que je suis d’accord avec vous : le ruissellement ne marche pas, les politiques “libérales” non plus (en tout cas pas “toutes seules”), l’histoire du grand débat c’est n’importe quoi et la suppression de l’impôt sur la fortune une stupidité (à plus d’un titre).

      Signaler
  6. Félix WEYGANDFélix WEYGAND

    J’ajouterai que la cagnotte de soutien à Christophe Dettinger (je prends pour argent comptant son propre témoignage et les opinions des personnes qui le connaissent : c’est un brave type qui a bêtement “pété les plombs”) était ouverte au nom du “vrai peuple français” et que les soutiens des Gilets Jaunes venu de l’étranger sont pour le moment ceux des néo-fascistes (ou à tous le moins les “populistes autoritaires de droite”) au pouvoir en Italie et dans d’autres pays, relayés en France par Russia Today le média de soft power de Poutine.
    Vous pensez vraiment que cela favorise la sympathie d’une majorité de français ?
    Vous pensez que les pendaisons et décapitations des mannequins de Macron, les attaques contre des parlementaires (permanences et domiciles), les propos sexistes, racistes et homophobes, qui ne sont sans doute pas le fait de tous les “Gilets Jaunes” mais qui n’ont pas soulevé d’indignation perceptible dans leurs rangs alors qu’ils sont sans cesse prêts à en découdre entre eux pour savoir qui est légitime pour parler au nom du mouvement, est la marque d’une “insurrection démocratique” ?
    Et bien nombreux sont ceux et celles qui ne pensent pas du tout comme vous !

    Signaler
  7. TaramaTarama

    J’ai pendant un sarkozy dans ma jeunesse. Personne ne nous a embêtés à l’époque (pas si lointaine), mais il faut croire qu’on est tombés encore plus bas dans l’obligation de soutien à “nos” policiers aujourd’hui, et de leur filer du pognon sous peine d’être traité d’anti-France.

    On a compris que le ps et autres centristes en avaient “ras-le bol”, ça leur fait un point commun avec les manifestants si j’en crois les slogans entendus.

    Signaler
    • Félix WEYGANDFélix WEYGAND

      Et personne ne vous embête aujourd’hui, ni ne vous oblige à soutenir la police…
      Mais comprenez bien qu’il y a certainement aujourd’hui beaucoup plus de personnes qui affirment leur sympathie à la police que de tenants d’ “ACAB” ou de “tout le monde déteste la police” et toujours plus de gens qui revoteront pour Macron (même si c’est par défaut) que de gens prêts à le voir démissionner et précipiter une crise où la France serait en bordel pendant des mois qui verrait peut-être Lepen arriver aux affaires.
      C’est une illusion d’optique que de croire qu’il y a une majorité, ni même “beaucoup” de personnes qui pensent comme vous.

      Signaler
  8. Un électeur du 9 èmeUn électeur du 9 ème

    Si quelqu’un renforce Le Pen, c’est bien Macron et sa bande. Lors de la campagne du 1er tour des présidentielles Hamon avait dit a juste titre que si c’était Macron qui était élu alors, la fois suivante cela serait Le Pen.

    Macron a d’ailleurs réalisé ce que Le Pen avait annoncé c’est à dire la fusion UMP-PS ou aujourd’hui sous une nouvelle appellation PR-PS car ces deux partis sont pratiquement accaparés par Macron.

    Il est indispensable d’échapper tout à la fois à Macron et sa bande ainsi qu’à Le Pen.

    Signaler
  9. Jean PeuplusJean Peuplus

    Les actes de violence à l’encontre des forces de l’ordre ne sont pas acceptables et encore moins excusables, mais la cagnotte lancée par Monsieur Muselier est pour le moins surprenante.
    Sur le principe, faut-il que la reconnaissance et le soutien aux forces de l’ordre et aux pompiers ne s’exprime que par de l’argent?
    Pour pousser plus loin la réflexion, qui va se charger d’une impartiale répartition de la somme récoltée ( des syndicats, des associations?) sur quels critères?
    Pour pousser encore plus loin la réflexion, le lancement d’une collecte relève t-il bien du rôle d’un élu de la République?
    Les forces de l’ordre ont réclamé le paiement d’arriérés d’heures supplémentaires bloqués depuis des années faute de crédits et la remise d’équipements leur permettant au minimum d’accomplir en sécurité leurs missions tout au long de l’année. La collecte va t-elle être utilisée pour se substituer aux obligations de l’Etat?

    Signaler
  10. Bakto13Bakto13

    S’il ne s’agit de dons automatiques, rien n’empêche l’éternel perdant Museau de taper ses potes friqués !

    Signaler
    • Félix WEYGANDFélix WEYGAND

      55000 donataires ça m étonnerais qu il ait autant d amis… pour 1,5 M€ ça fait du 30€ en moyenne, pas la peine d être trop friqué non plus .

      Signaler
  11. Jean PeuplusJean Peuplus

    30€=2,5% du SMIC mensuel net,
    30€= 1 mois d’achat d’une baguette de pain.
    Donc pour toute la tranche de population qui doit “compter” à partir du 10 du mois, 30€ c’est énorme.

    Signaler
  12. Titi du 1-3Titi du 1-3

    Selon Médiapart, les bénéficiaires de la cagnotte sont liés au syndicat alliance (pas de conditionnel).
    P.S: Delage (alliance) est un pote de Muselier.

    Signaler
  13. Jean PeuplusJean Peuplus

    Par respect des forces de l’ordre exposées à des violences inacceptables et des donateurs, il est sincèrement à souhaiter que l’objectif de cette cagnotte ne soit pas le fait d’une association d’un syndicat et d’un élu dans le seul but de créer un buzz politico-médiatique.

    Signaler
  14. julijojulijo

    La police nationale n’a pas besoin de cagnotte a annoncé le directeur général de la police nationale, eric morvan.
    Un article sur mediapart : https://www.mediapart.fr/journal/france/110119/les-beneficiaires-de-la-cagnotte-des-policiers-sont-lies-au-syndicat-alliance
    muselier a annoncé que les fonds seraient versés à une “amicale de la police nationale” qui est un partenaire exclusif du syndicat “alliance”…..
    et cerise sur le gateau : le secrétaire du syndicat national “alliance” est un certain delage, ami d’enfance de mumu….. la boucle est bouclée

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire