Aubagne change (presque) de nom

SUFFIXE
Bref
Lisa Castelly
28 Jan 2016 2

“Ce sera Aubagne-en-Provence !” Gérard Gazay a affirmé cet après-midi sa volonté de rallonger le nom de la ville de Pagnol, qu’il affuble depuis quelques semaines du suffixe “en Provence”. Il répondait à la présidente du conseil départemental qui regrettait ne pas pouvoir changer officiellement le nom des Bouches-du-Rhône pour celui “plus vendeur sur les réseaux sociaux” de “Provence”. Un terme qu’elle utilise toutefois sans compter dans sa communication. Et Martine Vassal d’ajouter : “Mais Gérard Gazay peut, lui, vous annoncer le nouveau nom de sa ville !”. L’édile a en effet la volonté de “positionner, de montrer l’identité de notre ville au sein de la Provence”, un vrai besoin partagé par ses concitoyens affirme-t-il. Le dernier à avoir exprimé ce désir officiellement est un certain Bruno Mégret MNR (ex-FN) en 1997 à Vitrolles

En réalité, le souhait du maire (LR) d’Aubagne n’a pas beaucoup plus de chances d’aboutir que celui de la présidente du CD. La loi précise bien qu’une commune a le droit de modifier son nom si elle obtient l’aval du Conseil d’État, cependant “toute demande de modification fondée sur des considérations d’ordre purement touristique ou/et économique est rejetée.” Gérard Gazay en est conscient. En attendant il a tout prévu : “Rien ne m’empêche de coller un panneau “en Provence” en dessous du panneau “Aubagne” !”.


A la une

Le parquet financier perquisitionne la vieille garde pléthorique de Jean-Claude Gaudin
Le parquet national financier est de retour au château. Il y a quelques jours, des gendarmes ont opéré de nouvelles perquisitions à l'hôtel de...
Faute de dialogue, la grève des femmes de chambre de l’hôtel NH s’enlise
C'est le 43e jour de grève. L'entrée principale de l'hôtel NH Collection est habillée de confettis de papier journal. Un mot signé de l'établissement...
Nouvelle information judiciaire ouverte pour harcèlement à Lidl Rousset
L'affaire Sansonetti est devenue un symbole du mal-être au travail, depuis le suicide de ce technicien de maintenance, sur le site de Lidl à...
Déguisés en touristes, militants et délogés interpellent Martine Vassal sur son indifférence
Ils sont entrés discrètement, au compte-goutte, en chemises et petites robes chics, quand on les croise plus souvent en t-shirt et pantalon. Ce mercredi,...
Travailleuses détachées à Arles, elles ont lancé l’alerte contre le servage moderne
Yasmine et sa cousine K. grandissent à Tarragone, en Catalogne, bien loin de la plaine fertile du pays d'Arles. En 2011, la crise les...
Au 11 rue d’Aubagne, les locataires vivent dans l’inquiétude et sous les étais
"Je rêve régulièrement que je suis sous les gravats, et que ma fille me cherche." Depuis le 28 février 2018, Nadia Bechari habite Noailles,...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. barbapapabarbapapa

    Autrou en Provence ! ses pôtiches, ses santons, son Charrel, sa Légion, son Auchan, son Décathlon, son autoroute, sa carrière…

    Signaler
  2. julijojulijo

    Pfff Il faudrait qu’il en sorte un peu d’Aubagne ce maire….
    Grace à Pagnol le nom de cette ville est universel, pas besoin de rajouter quoi que ce soit. Tout le monde connait.
    Il n’a que ça à faire Gazay ??????
    moi je propose qu’on le nomme dorénavant ” Gazay en Provence “….

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire