Anne-Marie d’Estienne d’Orves élue maire de secteur dans les 9/10

Casquette
Bref
le 22 Juil 2022
7
Anne-Marie d'Estienne d'Orves au côté de Lionel Royer-Perreaut lors de son élection le 22 juillet 2022. (Photo : JML)

Anne-Marie d'Estienne d'Orves au côté de Lionel Royer-Perreaut lors de son élection le 22 juillet 2022. (Photo : JML)

Après son élection comme député, Lionel Royer-Perreaut (Renaissance) a démarré la redistribution de ses (nombreuses) casquettes, en raison de la loi sur le cumul des mandats. Ce vendredi soir, il vient donc de céder son siège de maire de secteur des 9/10 à Anne-Marie d’Estienne d’Orves. Ce vendredi soir, le conseil d’arrondissements a donné la majorité à la candidate qu’il soutenait, élue avec 24 voix sur 43.

L’ancienne adjointe à la culture de Jean-Claude Gaudin a remercié son prédécesseur. “Les habitants des 9e et 10e avaient un maire, ils auront désormais un binôme député maire”, a-t-elle déclaré.

Lors de ce scrutin, une deuxième candidature à droite est tout de même venue confirmer les tensions au sein du groupe issu des listes Vassal de 2020 dans ce secteur. Le conseiller d’arrondissements Frédéric Guelle a ainsi obtenu 11 bulletins. Les huit conseillers de l’opposition de gauche ont voté blanc.

Avec Jean-Marie Leforestier

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

    24 voix sur 43, dont 35 élus majoritaires… Madame la nouvelle maire fait l’unanimité dans son propre clan

    Signaler
  2. Karo Karo

    C’est à peine la majorité à 2 voix près il va falloir chouchouter pour rester en haut du perchoir

    Signaler
  3. Sandra Blanchard Sandra Blanchard

    On remarque surtout que Guy Teissier a perdu la boussole en suivant le chemin de son ego, puisque ses supers poulains, la team « looser » composée de Didier Reault et de Frédéric Guelle enchaine, sans complexe, les défaites …

    Signaler
  4. Mars, et yeah. Mars, et yeah.

    “Binôme député / maire”, ou comment une serpillière qui salit le nom qu’elle porte affiche publiquement un clientélisme déjà évident. Et ainsi meurt la République, sous les applaudissements.

    Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      C’est aussi une façon d’assumer ouvertement qu’elle ne sera qu’une marionnette dans les mains de l’indispensable Lionel, dont Marseille ne saurait se passer 🙄. Quel manque d’amour-propre !

      Signaler
  5. Brallaisse Brallaisse

    Et les mêmes vont pleurer, larmes de crocodiles, sur l’abstention des électeurs face aux comportements écoeurants de ces politiques .
    Concernant la nouvelle maire, Saint Simon aurait pû dire à son sujet que” sa naissance la mettait en bonne compagnie,son goût en mauvaise” surtout en fréquentant ‘un vil petit gris qui voudrait contrefaire l’hermine” en parlant de l’ancien.
    Ce grand mémorialiste aurait été impitoyable avec nos zėlus,et il y avait vraiment matière.

    Signaler
  6. Mars, et yeah. Mars, et yeah.

    Il y a tout le 9/10 dans cette photo : LRP qui triomphe et qui montre d’un geste autoritaire faussement bienveillant sa main-mise sur la serpillière, les nervis locaux (Rosato à gauche) fiers d’avoir sauvé leur petit système, Réault (de profil, à l’arrière-plan), une nouvelle fois en échec, qui s’en va, à l’écart du monde comme sa patronne Martine.

    On pourrait en rire, mais vu le mal que ces gens font à ma Ville, je vais plutôt en pleurer.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire