Alliance avec Vassal, candidature d’Yvon Berland : En marche tâtonne pour les municipales

Recherche
Bref
le 19 Avr 2019
13

« Les choses restent assez ouvertes en termes de personnalité et de stratégie ». La formule volontairement floue est signée du délégué général de la République en marche, Stanislas Guerini, interrogé par Le Monde sur les municipales à Marseille. Mais le quotidien estime que « la piste jugée la plus crédible » à Paris est celle d’une alliance avec Martine Vassal, présidente du département et de la métropole, au premier ou au second tour. Les autres scénarios encore étudiés sont ceux d’une alliance avec Samia Ghali, sénatrice PS, et d’une candidature autonome.

Localement, c’est cette dernière piste qui est revendiquée par les responsables du parti présidentiel. Pour porter ces couleurs, une nouvelle hypothèse fait jour : le président d’Aix-Marseille université. Même s’il refuse de s’exprimer publiquement sur le sujet, Yvon Berland a ainsi rencontré Stanislas Guerini et Pierre Person, respectivement délégué général et délégué général adjoint du mouvement, ainsi que le ministre de l’Intérieur et principale figure de La République en marche dans la région Christophe Castaner. « Ce choix sera tranché en juin, après les européennes, par la commission nationale d’investiture du parti », déclare Pierre Person au Monde.

Source : Le Monde

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Brallaisse Brallaisse

    La candidature d’Yves BERLAND , voilà une très bonne piste.
    Ce qui a été fait pour l’université Aix/Marseille est remarquable . Un énorme projet réussis
    Très bon vendeur de ses ambitions auprès des instances parisiennes , un rayonnement à l’international. ET puis ne trempe pas dans les magouilles marseillaises.
    Cela pourrait le faire avec un un homme de valeur et de surcroit intelligent, cela changerait

    Signaler
    • Zumbi Zumbi

      la cellule communication d’En Marche travaille sur Marsactu ?

      Signaler
  2. Félix WEYGAND Félix WEYGAND

    Il est clair qu’il y a aujourd’hui une fonction métropolitaine qui marche bien, c’est l’enseignement supérieur et la recherche et que c’est en très grande partie à mettre à son actif. Ce serait une bonne nouvelle si cela se concrétisait.

    Signaler
  3. petitvelo petitvelo

    Ouf, pas de lien familial direct entre Stanislas et Alexandre ou Jean-No !

    Signaler
  4. petitvelo petitvelo

    “Ce choix sera tranché en juin, après les européennes, par la commission nationale d’investiture du parti” … qui entérinera le choix présidentiel comme il convient

    Signaler
  5. Brallaisse Brallaisse

    Cher Zumbi pour une fois que nous n’avons pas à faire à un joueur de pipeau il faut le souligner.
    Après, Berland ne transforme pas l’eau en vin et ne multiplie pas les pains, mais bosse simplement et se débrouille pas mal pour Aix /Marseille universités

    Signaler
  6. Un électeur du 9 ème Un électeur du 9 ème

    Autrefois on partait de l’ancien monde pour découvrir le nouveau monde (comme le fit Christophe Colomb). Aujourd’hui LREM fait le contraire et de son soi-disant nouveau monde s’apprête à rejoindre l’ancien monde de Vassal, fidèle vassale de Gaudin et il y a de forte chance pour qu’ils se rejoignent au second tour après avoir compté leurs voix avec Berland ou quelqu’un d’autre..
    L’hypothèse Yvon Berland mérite d’être approfondie compte tenu des louanges que certains lui décernent.
    Lorsque l’on regarde sa biographie on note par exemple qu’en 2002, il est chargé par le Ministère de la Santé d’un rapport sur la démographie des professions de santé. Le ministre de l’époque était Jean-François Mattei, un copain de Gaudin et Yvon Berland était un copain du copain. On ignore les propositions qui furent faite dans ce rapport mais vu l’extension des déserts médicaux en France on constate que cette mission n’a strictement servi à rien.
    Par ailleurs l’Institut Hospitalo Universitaire de Marseille (IHU) a été le lieu d’un certain nombre d’affaires de harcèlement sexuel. Le 14 Nov 2017 Marsacatu nous révèle qu’ «accusé de harcèlement et agression sexuelle un directeur de recherche de l’unité de recherche du professeur Raoult a été révoqué de la fonction publique par la commission disciplinaire du CNRS» ( https://marsactu.fr/agresseur-et-harceleur-sexuel-presume-un-chercheur-de-lihu-revoque-de-la-fonction-publique/ ). Le 28 Mar 2018, un autre article de Marsactu nous révèle que « epuis janvier l’Inserm et le CNRS ont retiré leur label aux deux nouvelles unités de l’IHU» (https://marsactu.fr/didier-raoult-inaugure-son-ihu-mediterranee-infection-sur-un-mode-defensif/ ). Tout cela alors que quelques mois auparavant des plaignants apprennent «dans un courrier du 25 juillet 2017, [que] le président d’Aix-Marseille Université, Yvon Berland leur a signifié le classement sans suite de leur signalement» ( https://marsactu.fr/plusieurs-plaintes-deposees-pour-du-harcelement-sexuel-dans-des-laboratoires-de-la-timone/ ). Visiblement Yvon Berland couvrait un copain qui couvrait un copain …Hors dans cette affaire « la responsabilité de l’administration peut être engagée tant au plan administratif que pénal » et celle-ci avait différentes obligations auxquelles il semble bien qu’Yvon Berland ait failli notamment l’obligation de prévention et obligation d’assistance.
    Enfin concernant la gestion de l’Université Aix Marseille (AMU) par Yvon Berland il faudra relire l’article du Ravi (n°156, daté novembre 2017) http://www.leravi.org/spip.php?article2928 (La face cahé de l’AMU, la carte postale et son revers, Université à deux vitesses, dialogue social, centralisme bureaucratique)

    Signaler
  7. Un électeur du 9 ème Un électeur du 9 ème

    Autrefois on partait de l’ancien monde pour découvrir le nouveau monde (comme le fit Christophe Colomb). Aujourd’hui LREM fait le contraire et de son soi-disant nouveau monde s’apprête à rejoindre l’ancien monde de Vassal, fidèle vassale de Gaudin et il y a de forte chance pour qu’ils se rejoignent au second tour après avoir compté leurs voix avec Berland ou quelqu’un d’autre..
    L’hypothèse Yvon Berland mérite d’être approfondie compte tenu des louanges que certains lui décernent.
    Lorsque l’on regarde sa biographie on note par exemple qu’en 2002, il est chargé par le Ministère de la Santé d’un rapport sur la démographie des professions de santé. Le ministre de l’époque était Jean-François Mattei, un copain de Gaudin et Yvon Berland était un copain du copain. On ignore les propositions qui furent faite dans ce rapport mais vu l’extension des déserts médicaux en France on constate que cette mission n’a strictement servi à rien.
    Par ailleurs l’Institut Hospitalo Universitaire de Marseille (IHU) a été le lieu d’un certain nombre d’affaires de harcèlement sexuel. Le 14 Nov 2017 Marsacatu nous révèle qu’ «accusé de harcèlement et agression sexuelle un directeur de recherche de l’unité de recherche du professeur Raoult a été révoqué de la fonction publique par la commission disciplinaire du CNRS» ( https://marsactu.fr/agresseur-et-harceleur-sexuel-presume-un-chercheur-de-lihu-revoque-de-la-fonction-publique/ ). Le 28 Mar 2018, un autre article de Marsactu nous révèle que «depuis janvier l’Inserm et le CNRS ont retiré leur label aux deux nouvelles unités de l’IHU» (https://marsactu.fr/didier-raoult-inaugure-son-ihu-mediterranee-infection-sur-un-mode-defensif/ ). Tout cela alors que quelques mois auparavant des plaignants apprennent «dans un courrier du 25 juillet 2017, [que] le président d’Aix-Marseille Université, Yvon Berland leur a signifié le classement sans suite de leur signalement» ( https://marsactu.fr/plusieurs-plaintes-deposees-pour-du-harcelement-sexuel-dans-des-laboratoires-de-la-timone/ ). Visiblement Yvon Berland couvrait un copain qui couvrait un copain …Hors dans cette affaire « la responsabilité de l’administration peut être engagée tant au plan administratif que pénal » et celle-ci avait différentes obligations auxquelles il semble bien qu’Yvon Berland ait failli notamment l’obligation de prévention et obligation d’assistance.
    Enfin concernant la gestion de l’Université Aix Marseille (AMU) par Yvon Berland il faudra relire l’article du Ravi (n°156, daté novembre 2017) http://www.leravi.org/spip.php?article2928 (La face cachée de l’AMU, la carte postale et son revers, Université à deux vitesses, dialogue social, centralisme bureaucratique)

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Si vous avez mieux en magasin dites le nous parce que nous en sommes là à Marseille en cherchant le moins pire ou alors empeguez vous Gaudin encore 5 années

      Signaler
    • elvin38 elvin38

      Vos ragots sont tout simplement à vomir. Un ignorant doit choisir entre deux solutions : ne pas parler de ce qu’il ne connaît pas, ou bien en parler et dire des bêtises. Votre choix est clair et vous y ajoutez la calomnie. Vous ne connaissez l’Université, ni l’IHU et supposez des combines et des complots pour combler les trous.
      Quant à « l’information » qui paraît dans « Le Ravi », on dira par gentillesse qu’elle est teintée comme les lunettes de soleil des années 70.

      Signaler
  8. patrick patrick

    lrem hésite ; vassal, ghali ou berland. bref ce parti ne sait pas où il va

    Signaler
  9. VitroPhil VitroPhil

    Exactement comme Christophe Colomb quand il a découvert le  » nouveau monde ».

    Signaler
  10. Un électeur du 9 ème Un électeur du 9 ème

    elvin38
    25 avril 2019 à 09h28

    « Vos ragots sont tout simplement à vomir. » Ce que vous appelez des « ragots » sont des informations qui proviennent d’articles bien documentés de Benoit Gilles dans Marsactu ! Voir les liens.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire