Aix en Bus : la justice déboute la direction qui réclamait 1000€ par jour aux grévistes

Bloqués
Bref
le 13 Mai 2022
0
Grévistes devant le bloquage du dépôt Keolis

Grévistes devant le bloquage du dépôt Keolis

Après le blocage du dépôt le 2 mai, la direction de Keolis, en charge de la majeure partie du réseaux Aix en Bus, avait réclamé en justice une astreinte de 1000€ par jour aux grévistes qui restreignaient l’accès au site. Le délégataire du service public avait assigné 7 conducteurs pour entrave à la liberté de travailler des non grévistes. Elle a été déboutée hier par le tribunal des référés.

Les 19 lignes sont toujours perturbées à Aix-en-Provence par la grève de près de la moitié des salariés. Les négociations qui ont commencé mercredi n’ont pas abouti. Pour Miloud Laroui, délégué syndical de la CGT, la direction fait preuve de “mépris“. Elle a proposé 6 euros supplémentaires à l’augmentation de 38 euros prévue lors des négociations annuelles obligatoires, loin des 100 euros demandés dans la mobilisation. “On explique que le financier et les conditions de travail, c’est bien. Mais l’un ne va pas sans l’autre, il faut des résultats sur les deux plans“, poursuit le gréviste.

L’union locale de la CGT Pays d’Aix appelle, de son côté, à une mobilisation devant le commissariat d’Aix lundi, où est convoqué l’un de ses délégués. Et promet d’autres actions dans la journée. Sophie Joissains, maire d’Aix-en-Provence, a envoyé un courrier aujourd’hui à la métropole et à la direction de Keolis, en se proposant comme médiatrice dans la reprise du dialogue.

Actualisation à 18:15 : La mairie d’Aix a envoyé un communiqué de presse, précisant qu’elle avait écrit à Keolis et à la métropole.

Source : La Marseillaise

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire