Accès aux calanques : un parking à Carpiagne à l’étude

bagnole
Bref
le 7 Avr 2021
6

De part et d’autres de la route départementale, deux files ininterrompues de voitures stationnées. Avec l’arrivée des beaux jours, les promeneurs qui veulent se rendre à la calanque d’En Vau viennent, de nouveau, se garer en nombre le long de la D559. Pour remédier à ce stationnement aussi gênant que dangereux, le Parc national des calanques vient de lancer une consultation de maîtrise d’œuvre en vue la création d’un parking au lieu-dit Le Logisson, relève La Marseillaise.

Deux scénarios a minima sont proposés : soit le maintien du stationnement (100 places) en bordure de la RD559, soit sa suppression avec la création d’un nouveau parking. Or, pointe le quotidien, le parc l’a paradoxalement positionné sur une rare parcelle boisée du secteur, propriété du Conservatoire du littoral. Sa direction promet un “aménagement exemplaire”. Les riverains, eux, soulignent le manque de concertation et craignent une explosion de la fréquentation. “Il faut au contraire faire du marketing pour le déplacement en mode doux, de la pub pour l’arrêt de bus M8 existant, proposer des navettes, bref sortir la bagnole de la tête des gens”, préconise une habitante.

Source : La Marseillaise

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. BRASILIA8 BRASILIA8

    quel sens de l’anticipation
    création du Parc 2012
    parking à Carpiane si tout se passe bien en 2022
    10ans pour régler un problème qui aurait du être pris en compte dès l’origine
    les autres parkings 2032,2042 ?
    bravo

    Signaler
  2. Electeur du 8e Electeur du 8e

    “Sortir la bagnole de la tête des gens” : vaste programme.

    Peut-être faudrait-il aussi la sortir de la tête des élus locaux, afin qu’ils pensent transport collectif et vélo plutôt que bagnole chaque fois qu’il est question de mobilité : vaste programme (bis).

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      8e,

      Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    8e, la voiture mal nécessaire à Marseille ?
    Le tout transport en commun,le tout en vélo,oui mais en utopie, aujourd’hui.
    Marseille a 25 années de retard en tout.
    Je me dis aujourd’hui comment un étudiant habitant L’Estaque gare ou L’Etaque Riaux étudiant à Luminy peut faire?.il aurait put partir la veille et coucher en route au camping de Bonneveine mais ce dernier a été fermé au profit des promoteurs immobiliers avec le support de la mairie.De plus la métropole avec son satellite de la RTM dans sa politique de tri social n’est pas très enclin à supporter des gens qui ne votent pas bien.Rappelons nous l’épisode du bus fantôme pour la plage.
    Alors , souvent les marseillais ne peuvent faire autrement,cela coûte cher à leurs finances, mais ils n’ont pas d’autres choix.La culpabilisation des automobilistes non,mais la sensibilisation oui.Apres il y a comme de partout les irréductibles, mais là ,la tâche est plus ardue

    Signaler
  4. barbapapa barbapapa

    Le problème existait déjà avec les jours d’affluence un parking hallucinant à la Gardiole. Il fallait fermer à la circulation cette petite route de la Gardiole, une bonne chose de faite, et En Vau et autres calanques étant victime de leur succès, il faut à mon avis certains jours imaginer une limitation du nombre de personnes randonneurs, bateaux, kayaks, vttistes… Un peu comme pour les périodes estivales de sècheresse et grand vent, il y a interdiction d’entrer dans les massifs forestiers, ou comme les week-end sur la Côte Bleue – on peut imaginer une interdiction d’entrer dans le parc certains jours de printemps et de beau temps de 9h00 à 16 heures ? En Vau ne peut pas supporter la présence permanente de 1000 ou 2000 personnes + leurs chiens, à cause des pipis et autres, des huiles et crèmes solaires, de la pollution des moteurs de bateaux qui tuent la vie marine, des gabians et autres animaux sauvages dévoyés car nourris, des VTT qui massacrent les sentiers… etc.

    Signaler
    • Pascal L Pascal L

      Mais on paie aussi la politique de ces dernières années : pas besoin d’espaces verts au centre de Marseille car il y a les calanques à proximité. Du coup on attend toujours la création du parc des Aygalades. Très peu d’espaces verts en ville, ces espaces – pas très verts d’ailleurs – jamais nettoyés, pas de trains réguliers pour aller sur la cote bleu (on serait en dans un pays plus au nord, il y aurait 3 trains à l’heure dans lesquels on pourrait charger son vélo), etc … . Alors interdire les calanques aux promeneurs, c’est peut-être un peu exagéré.

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire