À Saint-Chamas, les pompiers débutent le “noyage” du feu d’entrepôt toujours en cours

Eau
Bref
le 13 Jan 2022
3
Début du noyage de l'entrepôt où le feu est toujours en cours. (Photo VA)

Début du noyage de l'entrepôt où le feu est toujours en cours. (Photo VA)

Depuis douze jours, de la fumée s’échappe toujours du site de stockage de déchets à Saint-Chamas. Après avoir fait le choix de laisser se consumer une partie du bâtiment et des déchets touchés par l’incendie qui s’est déclaré le 26 décembre, les pompiers entament ce jeudi les travaux de “noyage” pour permettre l’extinction définitive du feu. Jusqu’alors, les autorités craignaient d’engendrer une trop grande pollution des sols et de la nappe phréatique en arrosant abondamment le site.

Après l’évacuation d’une partie des déchets et le démontage de la structure métallique de l’entrepôt, les pompiers vont enfin pouvoir tenter d’éteindre les dernières braises qui se consument encore. Un bassin de rétention d’eau a été mis en place. La semaine dernière, ce dernier a été endommagé par le fort temps de mistral, entrainant, entre autres, un report de l’opération. L’opération devrait s’étaler sur plusieurs jours. Si la préfecture annonce une “situation sanitaire stabilisée”, il est recommandé aux personnes vulnérables d’éviter les activités en extérieurs à proximité pendant quelques jours en raison des fumées dégagées.

+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. liovelut liovelut

    On n’a plus qu’à espérer que la justice fasse son travail et aligne sévèrement les responsables de l’entreprise qui stockait 20 fois plus de déchets qu’autorisé, qui ont causé un désastre de cette amplieur… et leurs donneurs d’ordre s’il y a lieu.

    Signaler
    • Jean Pierre RAMONDOU Jean Pierre RAMONDOU

      Et l’administration qui ne contrôlait pas ?

      Signaler
    • AlabArque AlabArque

      Jean-Pierre Ramondou : le fait est …

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire