Libération pointe l’incurie municipale dans la gestion des écoles marseillaises

ECOLES
Bref
le 2 Fév 2016
0

« La honte de la République ». C’est ainsi que Libération titre son dossier consacré aux écoles de Marseille. Et en sous-titres, « locaux insalubres, papier toilette réclamé aux parents, cantines sous-dimensionnées, chauffage défectueux, les établissements maternels et primaires de la cité phocéenne atteignent un état de délabrement ahurissant. Sans que la mairie se mobilise ».

C’est notamment la lettre ouverte de Charlotte Magri, enseignante dans les quartiers Nord qui est à l’origine de la fronde organisée par les professeurs et parents d’élèves qui en appellent à l’État, face à l’incurie de la municipalité. Dans sa tribune suivie d’une pétition qui a déjà réuni 15 000 signatures, elle interpelle la ministre de l’éducation sur les conditions d’accueil déplorables des enfants. Lundi, le collectif Castellane qui réunit plusieurs écoles des quartiers nord a lancé un appel pour mettre en place « un État d’urgence dans les écoles marseillaises ». Ils demandent à la municipalité « qu’elle donne les moyens qui sont dus à tous les enfants de la République française ».

Source : Libération

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire