[Béton aimé] Thierry Durousseau : “Marseille possède des trésors cachés”

Série
le 25 Août 2021
4

Tout l'été, Marsactu vous emmène à la découverte de raretés en béton, labellisées "patrimoine du XXe siècle", discrètes traces des architectes novateurs du passé. Le dernier article de notre série revient, avec l'architecte Thierry Durousseau, sur les relations que Marseille entretient avec son patrimoine contemporain.

Durant l'été, la série "Béton aimé" a documenté les traces de l'architecture du 20e siècle à Marseille.

Durant l'été, la série "Béton aimé" a documenté les traces de l'architecture du 20e siècle à Marseille.

Thierry Durousseau a grandi à la Cité radieuse. De cette enfance au cœur de l’emblématique monument des années 50, il a tiré un livre, 725 Le Corbusier (Bik & Book Editions). Pourtant, à ses yeux la mythique unité d’habitation du boulevard Michelet est un peu l’arbre qui cache la forêt des bâtiments contemporains méritant l’attention […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Lecteur Electeur Lecteur Electeur

    Merci pour cette série.

    Je pense que la piscine de Luminy qui est remarquable sur le plan architectural devrait aussi faire l’objet d’un article.

    Signaler
  2. Collapso-marseillologue Collapso-marseillologue

    La patrimonialisation des grands ensembles Marseillais ne changera rien aux grandes difficultés de nombre de grandes cités HLM.
    La conception urbaine et architecturale de ces opérations constitue une des raisons du problème.
    Les maitres d’œuvre, leurs maitres d’ouvrage historiques et l’idéologie moderne qu’ils ont mis en œuvre en sont pleinement responsables.

    Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    C’était la conception urbanistique de Defferre résumée en un mot l'”utilitarisme”.
    Ce concept résume bien l’idée sous- jascente du comment loger les gens de l’époque et qui perdure.

    Signaler
  4. Nathalie ROBAGLIA Nathalie ROBAGLIA

    Merci beaucoup pour cette série. J’aime beaucoup vous lire.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire