Bénéficiaire d’un système “népotique” le clan Povinelli risque la prison ferme

Reportage
le 27 Mai 2021
7

Durant deux jours, le tribunal correctionnel de Marseille a disséqué le fonctionnement d'un clan, construit autour de la figure despotique et fantasque du maire d'Allauch, mort entre les deux tours des municipales 2020. Ses fils et anciens proches risquent la prison ferme pour avoir bénéficié du fruit de ses infractions.

Pour la dixième fois au moins, Christophe Povinelli replace nerveusement l’élastique de son masque derrière la branche de ses lunettes. À un siège de lui, face au tribunal, son frère jumeau Laurent s’enduit les mains de liquide hydro-alcoolique comme il le fait toutes les heures depuis le début du procès ce mardi 25 mai. Assise […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Happy Happy

    J’avais comparé le récit du procès guérini à un film de scorcese. Avec le clan povinelli, on est chez les frères Cohen : des pauvres types à la fois complices et victimes d’un tyran grotesque. Les relations hommes femmes sont tristes et édifiantes : le fils attardé qui épouse une gamine de 16 ans, assez dégourdie pour devenir l’assistante parlementaire de papa ubu ; la maîtresse qui paie son enrichissement au prix fort, harcelée par le vieux lubrique…

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      La version italienne d’Ettore Scola s’appelle “Affreux,sales et méchants”

      Signaler
    • Orsu Orsu

      C est tout à fait cela , affreux , sales et méchants avec en plus des électeurs cocufiés A gerber

      Signaler
  2. barbapapa barbapapa

    C’est le scénario d’un film glauque, il y a a tout : des benêts, un tyran, des prostituées, de la luxure, du pognon, des fonctionnaires qui embauchent et promeuvent des tchapacans, des avocats au grand coeur…

    Signaler
  3. julijo julijo

    effectivement, scénario de film glauque…. mais à la fin : vont-ils rendre l’argent ???

    Signaler
    • Benoît Gilles Benoît Gilles

      Bonjour, les réquisitions du ministère public prévoit des amendes substantielles. Elles peuvent être assorties de dommages et intérêts comme demandes par la ville d’Allauch.

      Signaler
    • Orsu Orsu

      Tous en taule et biens saisis

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire