"Avec Hôtel du Nord, le touriste est mis en lien direct avec les habitants"

À la une
le 3 Mai 2013
2

A l'intérieur comme à l'extérieur de la ville, les quartiers Nord souffrent de préjugés persistants sur fond de trafic de drogues, règlements de compte et autres joyeusetés. C'est pour donner redorer l'image de ces quartiers qu'un collectif d'habitants s'est constitué en proposant des balades au fil du patrimoine méconnu de ces quartiers. En 2011, le collectif est devenu une coopérative qui propose des balades urbaines ou des produits typiques de ce secteur de la ville. En association avec Marseille Provence 2013, Hôtel du Nord a déjà programmé plus d'une trentaine de visites pour cette année. Et pour compléter son offre, la coopérative met en place un système de chambres d'hôtes chez l'habitant. 

"Nos clients que nous appelons, les passagers, doivent pouvoir aller rencontrer les habitants dans les différents lieux de ces quartiers ", explique Nathalie Cazals. Pour elle, le patrimoine est constitué autant des "vieilles pierres" que des nombreux témoignages et instants de vie que proposent ces habitants, seuls véritables "clés de lecture" ​de l'histoire de ces quartiers. Si la loi interdit la mise en place de chambres d'hôtes dans les HLM, le collectif a déniché une quinzaine d'habitants prêts à ouvrir la porte de leurs maisons, le temps de quelques soirées. 

Seul problème: la loi n'autorise pas les coopératives à grouper les différentes prestations pour la vente. "Nous aimerions pouvoir associer nos produits dans un forfait où on peut avoir un transport, un logement un évènement culturel ou une balade", détaille la coordinatrice du projet, Nathalie Cazals. Pour tenter d'obtenir enfin un statut particulier, la coopérative a envoyé il y a quelques jours, un courrier au Ministre délégué à l'économie sociale et solidaire, Benoît Hamon. Les sociétaires de la coopérative aimeraient voir leurs activités reconnues dans le champ nouveau "du tourisme durable" et des filières courtes, du producteur au consommateur. 

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Anonyme Anonyme

    un concept « sympa » pour touristes en quête de visites guidées dans les couloirs « naturels » qui entourent notre Chicago à sensations !!! Grâce à ces ballades et couchages possibles dans nos logis, enfin nos quartiers pourront être regarder autrement…de la foutaise ! Oui c’est vrai, une favela dans une colline c’est toujours plus sympa que dans la ville !!!
    Mais à part l’évolution positive des représentations des « passagers » à l’égard de notre territoire et un enchantement surnaturel pour les guides, quel enjeu pour le public des favelas ???

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire