Au menu de 2019 : nos articles pour se préparer à la nouvelle année

Actualité
le 31 Déc 2018
7

De quoi sera fait le menu de 2019 ? Marsactu vous a concocté une petite sélection de sujets qui devraient arriver à point en cette nouvelle année. Une pincée de judiciaire avec le procès en appel de la maire d’Aix et celui, au civil de Lidl dans l’affaire du suicide de Yannick Sansonetti. Un zeste de politique au goût prononcé de course aux municipales, même avec un an d’avance. Une cuillerée de chamboulements urbains avec la fameuse « requalification du centre-ville ». Histoire de commencer l’année le ventre bien rempli et de se préparer à apprécier les saveurs de 2019.

Un territoire en mutation

La fusion métropole-département

Le principe d’une fusion entre métropole et département est désormais acté. Reste à savoir comment elle prendra forme. La loi devra quoiqu’il arrive poser un cadre avant les élections de 2020. Du côté du pays d’Arles, où des réticences s’expriment, la question sera cette année au centre des débats.

LIRE L’ARTICLE

La lutte contre l’habitat indigne

L’habitat indigne est, depuis le 5 novembre dernier, devenu sujet incontournable du débat politique. Le début d’année verra probablement la plupart des 1600 délogés retrouver leurs foyers ou être définitivement relogés ailleurs. Restera ensuite à scruter les effets des promesses politiques formulées pour remédier au fond du problème, et notamment le plan présenté par la présidente de la métropole.

LIRE L’ARTICLE

La « requalification » du centre-ville marseillais

Voté il y a un an, le programme de « requalification de l’espace public » de la métropole tient pour la plupart du détail. Mais décliné à l’échelle du centre-ville de Marseille, cet exercice aboutit à une enveloppe qui s’élève désormais à plus de 60 millions d’euros. La première phase des travaux qui consistent principalement en une piétonnisation du bas de la Canebière et la plantation de 300 arbres doit débuter en 2019 pour une livraison en 2021.

LIRE L’ARTICLE

L’avancée d’Euroméditerranée

Une nouvelle phase du projet d’aménagement Euroméditerranée doit bientôt démarrer. L’État et les collectivités locales s’apprêtent à signer un document prévoyant les chantiers « à lancer immédiatement », et jusqu’en 2030. Parmi les points clés, une prolongation de la « skyline » des quais d’Arenc au nord de la tour CMA-CGM.

LIRE L’ARTICLE

La mue du Cap Janet

En octobre dernier, le Grand port invitait qui le souhaitait à visiter le môle du Cap Janet. L’établissement public prévoit de nouveaux aménagements pour y accueillir l’ensemble des passagers à destination du Maghreb. Les travaux, qui doivent prendre fin en 2021, s’étaleront donc sur toute l’année 2019, avec notamment, la question de la mise en place des branchements à quai.

LIRE L’ARTICLE

La course aux municipales est lancée à Marseille

Qui pour rassembler la droite ?

A droite, Bruno Gilles, qui fût un temps l’unique dauphin de Jean-Claude Gaudin tente de rassembler son camp derrière lui. Mais le nom de Martine Vassal, qui a pris de place et du pouvoir en 2018, est sur toutes les lèvres pour prendre la mairie. Ses actes et paroles seront scrutés en 2019.

LIRE L’ARTICLE

« L’ancien monde » et La République en marche

Aux législatives de 2017, une « marcheuse » venue de nulle part créait la surprise dans la deuxième circonscription des Bouches-du-Rhône, en ravissant l’un des fiefs de la droite locale. Un an et demi plus tard et à l’approche des municipales, les enfants du macronisme peinent à s’imposer sur un échiquier politique vieux de quarante ans.

LIRE L’ARTICLE

Un calendrier judiciaire rempli

L’affaire Guérini

Ouverte en 2009, une des deux informations judiciaires visant le sénateur Jean-Noël Guérini, ex patron socialiste du département des Bouches-du-Rhône, et son frère Alexandre, a repris en 2017. D’abord annoncé pour 2018, un premier procès pourrait finalement se tenir en 2019.

LIRE LE DOSSIER

Le procès en appel de la maire d’Aix

Le procureur de Montpellier a requis 18 mois de prison dont neuf ferme et 10 ans d’inéligibilité contre Maryse Joissains, poursuivie pour avoir favorisé la promotion et l’embauche de proches. Des faits constituant, aux yeux du parquet, une prise illégale d’intérêts et un détournement de fonds publics. L’édile, qui a décidé de faire appel, devrait voir son cas réétudié 2019.

LIRE L’ARTICLE

Le procès qui oppose Lidl à la famille de l’employé qui s’est suicidé au travail

Condamné en juillet à verser des dommages et intérêts à la famille de Yannick Sansonetti, l’employé qui s’était suicidé sur son lieu de travail à Rousset, Lidl France a fait appel. Un nouveau procès au civil doit se tenir en mars 2019. Avant un procès au pénal dont la date est encore inconnue.

LIRE L’ARTICLE

Des enjeux pour l'environnement... et l'industrie

L’inéluctable fermeture de la centrale à charbon de Gardanne

Face aux élus locaux, le ministre de la transition écologique François de Rugy a réaffirmé l’objectif de fermer les centrales à charbon d’ici 2022. Un contrat de transition écologique doit être signé, actant un « projet global » pour encaisser l’impact économique et social de cette décision. En 2019, la centrale de Gardanne, qui vient d’être rachetée, verra se dessiner son plan de reconversion.

LIRE L’ARTICLE

L’analyse de l’impact des rejets à terre d’Alteo

Saisi par une vague de recours contre Alteo, le tribunal administratif de Marseille a enjoint l’industriel à trouver plus vite que prévu une solution pour limiter sa pollution et réexaminer l’impact des résidus solides stockés à Mange-Garri. Une enquête publique doit notamment être lancée début 2019.

LIRE L’ARTICLE

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Brallaisse Brallaisse

    Allez Boulègan , la saison 2 est en route.
    Cher Marsactu , vous nous présentez les entrées et le plat principal , mais vous oubliez les desserts avec le plus suisse des marseillais D.TIAN, le Parquet National Financier qui fait plus que se pencher sur les « emplois » de la Ville, les responsabilités dans le drame de Noailles, les combines de l’immobilier et ainsi de suite. La liste est quasiment infinie .
    Cette ville est une véritable indigestion de mauvais goûts. La dérision ne fait même plus son effet.
    Quelle galerie de tristes personnages tous amnésiques sur leurs implications dans la gestion de Marseille et leurs soutiens à ce qui nous sert de maire.
    2019 risque d’être encore pire que 2018.

    Signaler
    • LN LN

      Cher Antoine,
      Nous sommes en pleine trêve des confiseurs. Faut arrêtez là ! Ce n’est plus l’indigestion promise mais la boulimie. Pas bon pour notre santé, du tout…. 😉

      Signaler
  2. Brallaisse Brallaisse

    Pas faux, mais durant la trêve des confiseurs vos petits amis se sont occupé des Catalans 😊

    Signaler
  3. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Dans le thème « environnement », on devrait aussi parler en 2019 des modalités de création à Marseille d’une « ZFE » (zone à faibles émissions), puisque celle-ci est censée voir le jour en 2020.

    Contrairement aux fadaises répétées par le Gaudinosaure, la pollution atmosphérique est une réalité à Marseille – qui est l’une des villes les plus polluées de France, peut-être la plus polluée : il n’est pas vrai que « le mistral nettoie l’air » ! Il est grand temps de s’en occuper : sur ce sujet de santé publique, comme sur d’autres sujets, le bilan de Gaudin est résumé par sa phrase favorite : « m’en fouti »…

    Signaler
  4. Brallaisse Brallaisse

    Cher 8e , il est même quelquefois encore plus expressif , il s’en « ca… ».C’est léger , c’est fin , cela se mange sans faim .

    Signaler
  5. lilicub lilicub

    Et au menu…toujours pas Jean-Noel Guérini….une affaire qui dort… Une affaire en or! Ca sent les nouvelles subventions…Oui Marsactu l’adore

    Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      Quelle élégante diffamation ! Comme si Marsactu était pour quelque chose dans le fait que les juges successifs ne se pressent pas d’instruire ce dossier. Et comme si Jean-Nono était en état de distribuer des subventions à un journal financé entièrement par ses abonnés (et que par ailleurs il déteste). Beurk !

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire