Un livre pour gilets jaunes

Billet de blog
Sylvabelle
10 Jan 2019 0

Le 15 décembre dernier, a été discuté à Cassis l’ouvrage de Catherine Le Gall et Denis Robert Les prédateurs Des milliardaires contre les Etats qui vient de paraître aux éditions du Cherche Midi. Denis Robert était présent et a parlé de son enquête devant un public averti qui, après le débat et un pot sympathique, a visionné le film L’enquête de Vincent Garenq, relatant l’enquête journalistique de Denis Robert dans l’affaire Clearstream qui a largement défrayé la chronique. L’ouvrage présente les modes plus ou moins légaux de l’enrichissement financier et le rôle que peuvent y jouer certains services de l’Etat.

Cette enquête journalistique montre combien il est difficile d’invalider le droit des affaires au nom de la justice sociale, les risques pris par les lanceurs d’alerte et amène à réfléchir à la question du sens de ces richesses financières accumulées.

1*   Gagner de l’argent, beaucoup d’argent de façon récurrente en utilisant toutes les arcanes du droit, voire parfois même ses marges, ne peut relever d’activités respectant des règles morales socialement admises. Droit et Justice ne se recouvrent pas. Mais montrer l’illégalité de ces procédures pour les dénoncer est un défi quasi impossible à relever. Toutes les discussions politiques que nous connaissons en cette fin d’année 2018 reviennent d’une façon ou d’une autre à cette idée. Par exemple, le droit égalitaire de la République française n’est pas garant d’une justice sociale satisfaisante, ni même égalitaire. Les gilets jaunes sont bien égaux en droit aux énarques de la haute administration mais leurs vies quotidiennes respectives les distinguent fortement. Si la vie pratique est selon le mérite de chacun, tant pis pour ceux qui se débrouillent mal. S’il y a quelques malices à l’application du droit, comment améliorer les choses ?

Les activités d’enquête de journalistes, magistrats, militants s’essaient à montrer les anomalies du droit au prix de luttes violentes avec ceux qu’ils mettent en cause. C’est David contre Goliath, le pot de terre contre le pot de fer…  Juste pour dire, on ne parle pas beaucoup de l’ouvrage présenté à Cassis….

2*  Ce travail pose également la question des lanceurs d’alerte. Comment s’assurer que les lanceurs d’alerte ne sont pas des mythomanes, des producteurs de fakenews, des chercheurs de notoriété, des sous-marins de puissances occultes plus redoutables ?  C’est évidemment poser une des autres questions qui agitent notre quotidien, celle des fondements de la vérité. Est-ce que quelque chose qu’on dit ou qu’on écrit ou qu’on publie ou qu’on fait circuler sur internet est vrai du seul fait qu’un media la diffuse. Comment assurer la confiance ? Je connais quelques politiques et autres journalistes qui  voudraient bien avoir la réponse à cette grave question…

3*  Plus accessoirement et peut-être plus naïvement, le livre de Catherine Le Gall et Denis Robert pose aussi la question des limites de la richesse. A quoi peut bien servir une fortune inépuisable dans une vie humaine ? Cette question qui remonte souvent des ronds-points par les temps qui courent, ouvre en fait dangereusement la boîte de Pandore de la légitimité du Marché, du modèle idéologique du libéralisme financier qui domine la planète.

En fait, il y a là le fondement même des choix politiques : libéralisme, partage, égalité, mérite… ?

Bref, et pour faire simple, voici une présentation d’ouvrage,  aux marges de la Métropole, qui s’inscrit tout particulièrement dans les débats angoissants des idéologies à reconstruire, des révolutions à porter, des changements à mettre en œuvre, des politiques à redéfinir et qui montre aussi tous les coups qu’il y a à prendre dans ces entreprises utopiques. Le « grand débat » qui va s’ouvrir pourra-t-il faire le tour de ces fondamentaux ?


Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire